Yucatan et Campeche

Réussir sa visite à Bacalar dans le Yucatan

il y a 1 semaine - modelé par Anthony

Balacar ou Laguna Bacalar est connue pour sa lagune aux 7 couleurs. Cette ville, située dans l’état du Quintana Roo, est encore peu visitée par les touristes étrangers. Un court séjour sur place est suffisant pour s’imprégner de l’ambiance décontractée qui se dégage autour de la lagune.

Que faire à Balacar ?

Avec la présence de la lagune, les principales activités tournent autour de celle-ci. Il est très agréable de profiter de cette eau douce et transparente.

bacalar2

Tour sur la lagune

La balade en bateau sur la lagune est un incontournable d’une visite à Bacalar ! Il faut compter 350 à 400 pesos (20€) pour 2h30 de balade. Toutes les agences proposent le même tour avec les mêmes points d’intérêts à voir sur la lagune : les trois cenotes qui sont directement dans la lagune, la canal des pirates, le fort San Felipe et Islets où, selon la période, on peut observer des oiseaux. Il y a également deux arrêts où tu pourras te baigner dans les eaux cristallines, chaudes et peu profondes : un vrai régal ! Toutes les agences se trouvent au bord de la lagune et proposent les mêmes tarifs.

Il est très important de noter qu’il n’y a pas de navigation sur la lagune le Mercredi, il n’est donc pas possible de faire la balade en bateau ce jour-là.

Tu peux également prolonger l’expérience de cette belle lagune en louant un canoë.

bacalar3

Los Rapidos

Une activité moins connue, un peu à l’écart de la ville mais qui selon moi vaut le détour. Il s’agit tout simplement d’un cours d’eau rejoignant la lagune avec un peu de courant. Il suffit donc de se laisser porter sur plusieurs centaines de mètres. J’avais l’impression de retourner en enfance en faisant la planche et en avançant sans faire le moindre effort !

Le lieu le plus connu s’appelle Los Rapidos mais d’autres entrées à ces rapides existent. Ce lieu est ouvert tous les jours de 10h à 18h. Il faut compter 150 pesos l’entrée (7,5€) incluant l’accès aux installations (inutile de consommer un repas ou une boisson) et le gilet de sauvetage. Possibilité de prendre un casier pour 5O pesos (2,5€).

Pour s’y rendre il faut avoir une voiture ou prendre un taxi (compter 400 pesos, 20€, l’aller/retour). J’ai négocié le tarif aller6retour directement à l’aller en prenant le numéro WhatsApp de mon chauffeur. Ne compte pas te rendre sur place en vélo : la route est trop dangereuse.

La cenote Azul

C’est le seul cenote qui n’est pas directement dans la lagune. Ce cenote a une envergure d’environ 200 mètres et permet donc de profiter d’un grand bassin de nage dans une eau rafraîchissante. Il y a plusieurs chaises et lieux pour s’installer sans obligation de consommer.

Cenote Azul

L’accès est bon marché puisqu’il ne faut débourser que 25 pesos (1€) par personne pour l’entrée. Il est possible de se rendre sur place en taxi, voiture, vélo ou scooter. A pied, cela m’a semblé un peu loin du centre-ville.

Nos expérience à Bacalar et nos conseils

La ville de Bacalar aura été un réel coup de cœur pour moi : ville agréable, peu touristique et avec la magie de la lagune. Il fait bon se détendre au bord de la lagune avec son eau douce, transparente et chaude. Le petit centre-ville (aux alentours du parque principal à l’angle calle 5 et 20) offre différents choix de restaurants le soir ainsi que des stands de crêpes, glaces et marquesitas.

N’oublies pas que les bateaux ne naviguent pas sur la lagune le Mercredi. Il est également bon de noter que la crème solaire est interdite pour se baigner dans la lagune, le cenote et los rapidos.

Bien que l’ensemble de la lagune soit bordé d’hôtels, restaurants et beach club, il existe tout de même plusieurs pontons publics au bout des calles 16, 18 et 36. Tu pourras ainsi profiter d’une baignade dans la lagune aux côtés des locaux.