Venise… Rien qu’en prononçant le nom de cette ville, plein d’images nous viennent en tête. La ville des amoureux, le carnaval, les gondoles, la place Saint – Marc et j’en passe ! On a tous vu des photos ou des reportages sur cette ville, mais le charme opère lorsqu’on y est. Bien que j’y sois allée il y a 10 ans déjà j’en ai encore une fois pris plein les yeux. Cette fois-ci c’est tout naturellement avec mon amoureux que j’ai choisi de profiter de ce séjour.

Publié par Caro

TRANSPORTS

On a effectué le trajet avec la compagnie aérienne Ryan Air depuis l’aéroport de Paris – Beauvais.

On en a eu pour 70€ aller/retour par personne (en pleine période de Carnaval) avec un bagage cabine pour deux. En seulement 1h40 de vol, on survole les Alpes avec un paysage de dingue, on pose nos pieds sur le sol Italien et on commence à sentir la saveur des pizzas !

L’atterrissage s’est fait à l’aéroport de Trévise qui est  le « Beauvais » de Venise. A la différence près que l’organisation Italienne est beaucoup mieux rodée et que la circulation à l’entrée de Venise n’est pas comparable à la circulation à l’entrée de Paris.

A peine sortis de l’avion, le bus nous attend devant et pour 18€ (Aller / Retour) vous serez déposés en 45 minutes à l’entrée de Venise, à la Piazza de Roma. Au delà, il n’est plus possible pour les voitures de circuler.

Il y a plusieurs compagnies de bus, je vous conseille ATVO.  Il n’est pas nécessaire d’acheter des tickets à l’avance, il vous suffit de sortir de l’aéroport et de les acheter au pied du bus, au comptoir où une personne (qui parle anglais, français, italien, espagnol etc) les vend.

Vous pouvez faire le choix d’atterrir à l’aéroport Marco Polo de Venise, mais il vous faudra quand même prendre un transport (bus ou navette fluviale) pour rejoindre le centre de Venise.

Pour le trajet aéroport Beauvais – Paris, pensez au covoiturage (blablacar). Avec 8€ (2 fois moins cher que la navette), vous devriez trouver quelque chose qui vous emmènera depuis/vers l’aéroport à la porte de Paris qui vous correspond.  

RESTAURANT

En 3 jours et demi sur place, j’ai pu tester 5 endroits différents où se restaurer, dont 4 que je vais vous recommander chaudement !!

De plus, ces 4 sont à des endroits totalement différents de la ville et assez stratégiques. En prime, un petit bonus dans la catégorie restaurant mais qui n’en est pas vraiment un.

La déception, c’était la fois où je voulais juste manger et que je n’avais pas préparé mon coup. Le lieu paraissait bien de l’extérieur mais c’était du réchauffé pour touristes, comme il en existe énormément à Venise. Donc soyez sur vos gardes : Ville touristique = restaurant touristique.

La déception : – Ristorante Biennale : je cite celui-là mais je n’ai aucune animosité particulière contre les gérants et la serveuse était très gentille. C’est tombé sur celui-là mais ça aurait pu être un autre. Si vous voulez vous remplir l’estomac pour pas trop cher, et que vous n’êtes pas regardant sur la qualité c’est OK. Pour le reste, passez votre chemin.

 

Les (très) bonnes surprises (rangés par ordre de préférence) :

Pako’s Pizza & Pasta : à 2 pas de la place Saint-Marc Pizzas / pâtes homemade à emporter.

Son prix, sa localisation, la gentillesse du vendeur, le goût en font des atouts de choix ! ça n’est pas le repas le plus diététique de mon voyage, mais je ne regrette vraiment pas celui-là ! Une bonne part de pizza à emporter et direction la place Saint Marc.

C’est d’ailleurs une personne de la communauté Voyagez futé qui m’avait recommandé ce lieu. Un grand merci pour ce conseil.

Découvrir Pako’s Pizza & Pasta sur Trip Advisor

 

Taverna San Trovaso : pas évident de le trouver dans cette zone de Venise, un peu moins touristique, où les restaurants se font plus rares. Celui- ci ne paye pas de mine de l’extérieur, mais à l’intérieur les photos de Venise prouvent que le restaurant a une longue histoire, ce qui est assez rassurant. Le service était bien, et les pâtes très bonnes.

On a pris un plat de Gnocchis et un plat de raviolis au potiron. Un vrai régal !

Découvrir Taverna San Trovaso sur Trip Advisor

 

6342 a le Tole : Préparation artisanale garantie. Toutes les formes de pâtes existantes sont proposées et justement associées aux saveurs et aux arômes d’une cuisine saine et moderne. Un très bon accueil, un musicien jouant doucement les classiques de la chanson Italienne revisité à sa sauce, des plats délicieux. En bref, on s’est régalé. Pensez à réserver, il y a 2 services en soirée mais l’endroit n’est pas grand, ce qui lui donne un petit côté intimiste vraiment agréable.

Les desserts en revanche bien que joliment présenté n’étaient pas des meilleurs mais cela restait correct.

Découvrir 6342 a le Tole sur Trip Advisor 

– Enfin le meilleur pour la fin : Nevodi Venezia : Conseillé par 2 locaux différents, on savait à l’avance qu’on ne seraient pas déçus. Et ça a été le cas. L’accueil était très agréable. Pensez à réserver bien à l’avance, ça n’est vraiment pas grand et même les locaux vont manger là-bas, c’est donc vite plein !

Cette fois-ci on a varié un peu et pris le poisson du jour avec les pâtes, sans regret ! Le poisson et ses accompagnements étaient délicieux. L’avantage d’être 2 et d’avoir les mêmes goûts c’est qu’on peut partager ! Le dessert n’était pas aussi bon que le plat. Mais un bon Limoncello offert par la maison a fait oublier cette petite déception

Découvrir Nevodi sur Trip Advisor 

 

Le petit bonus : tapas + apéro : Al Timon : Bar à tapas conseillé et fréquenté par des locaux. Spritz et tapas à des prix attractifs. Situé dans les quartiers populaires (moins touristiques), c’est une très bonne occasion de fréquenter des locaux et sortir du cadre habituel du touriste à Venise.

Attention, ça n’est pas de la grande cuisine, mais à ce prix et avec cette ambiance là on en redemande.

Découvrir Al Timon sur Trip Advisor

 

Petit rappel sur la structure des repas dans les restaurants en Italie : Le repas italien traditionnel diffère du repas français, notamment en ce qui concerne la place qu’y occupent les pâtes. La carte des restaurants italiens est ainsi le plus souvent structurée de la façon suivante : antipasto, primo, secondo, formaggi et dolci… Allora buon appetito !

  • L’ANTIPASTO (ENTRÉE OU HORS-D’ŒUVRE)
  • LE PRIMO (PREMIER PLAT) Il s’agit en général d’un plat de pâtes (spaghetti, tagliatelle, penne, lasagnes, ravioli…), d’un risotto ou de gnocchi (boulettes de pommes de terre).
  • LE SECONDO C’est le plat de résistance qui contient de la viande ou du poisson. Ils sont accompagnés d’un contorno, garniture de légumes servie à part.
  • LES FORMAGGI (FROMAGES) Gorgonzola, mozzarella, mozzarella di buffala, pecorino, burrata, …
  • LES DOLCI (DESSERTS) Tiramisù, anna cotta, ricotta, …

LOGEMENT

Loger à Venise, ça peut être très facile, où très compliqué : ça dépend de la période à laquelle vous voulez y aller. En pleine période estivale ou pendant le carnaval, les prix seront plus chers. Logique vous me direz. Le mieux étant d’être à Venise mais pas nécessairement dans le centre.

Les (bonnes) raisons sont multiples : vous aurez le charme de Venise sans la clameur des touristes.

Par exemple, le Quartier Castello où j’ai passé 3 nuits en est le bon exemple : On ne voit pas passer les 20/30 minutes à pieds jusqu’à la place Saint-Marc, on ne cesse d’être émerveillé tout le long du chemin. Je ne recommande cependant pas celui où j’ai logé :

Locanda Sant’Anna Hotel

Accueil moyen, petit-déjeuner moyen, mais le prix et la localisation en pleine période de Carnaval en font un bon plan. Hors période de carnaval il est possible de trouver mieux. Par contre on a adoré le quartier car en seulement 25 min à pieds on rejoint le centre de Venise tout en profitant d’une vue superbe et en passant par des ruelles authentiques (avec la foule de touristes en moins)

Découvrir Locanda Sant’Anna sur Booking // Découvrir Locanda Sant’Anna sur Trip Advisor

 

Hotel San Samuele

On a dormi une nuit dans le centre de Venise, dans ce petit hôtel familial très bien situé en ayant l’avantage d’être un peu à l’écart de la foule touristique. En moins de 10 min à pieds, vous pourrez rejoindre la place Saint Marc.

L’autre avantage si vous venez en Vaporetto (le moyen de transport le plus commun à Venise) c’est que l’arrêt est proche de l’hôtel. Vous n’aurez pas à marcher longtemps avec les bagages.

L’établissement offre plusieurs types de chambres, chambres doubles mais aussi des appartements pour les familles ou les amis qui viennent nombreux et souhaitent avoir de l’espace.

La propriétaire de l’hôtel est française, si vous tombez sur elle les échanges seront facilités. Autrement la réceptionniste a été très accueillante et nous a donné pas mal d’informations et conseils sur la ville. On a eu une petite chambre un peu à l’écart qui offrait une vue sur la rue. Une chambre pleine de charme qui a été refaite récemment tout comme la salle de bain.

Le lit était grand et confortable, par contre l’isolation n’est pas parfaite, on entend légèrement les bruits provenant de la chambre voisine.

Le petit déjeuner n’est pas inclus dans la prestation, mais toute la journée l’accès est libre pour les boissons chaudes et biscuits. J’aurais aimé séjourner plus longtemps mais en cette période de carnaval il n’y avait pas plus de nuits disponibles.

Si vous recherchez un petit établissement familial, à proximité du centre un peu à l’écart de la foule je vous recommande cet hôtel.

Découvrir l’Hôtel San Samuel sur Booking // Découvrir l’Hôtel San Samuel sur Trip Advisor

A VOIR / A FAIRE

Je ne vais pas vous détailler tout ce qu’il faut faire à Venise, la liste serait bien trop longue. Ce que je peux vous dire c’est qu’il y en a pour tous les goûts et que c’est sûrement un des meilleurs endroits au monde pour simplement « flâner » dans les rues et marcher sans avoir de but précis. En effet, on ne cesse de s’émerveiller devant le charme d’un pont, la courbe d’un canal, la forme d’un appartement, …

Pour ce qui est des visites, Venizia Unica propose des pass adaptés à vos besoins. Il y en a pour tous les goûts. Pour ma part j’avais pris le SAN MARCO City Pass JUNIOR (jusqu’à 29 ans) + Fenice et je n’ai pas été déçu.

Couper les files peut s’avérer utile lors de grosses affluences. D’autant plus qu’en prenant à l’unité chaque attraction, ce serait revenu plus cher.

Si je ne prends pas en compte l’aspect religieux (Basilique Saint-Marc, multiples églises, …) il y a 3 incontournables à faire à Venise :

Palais des Doges place Saint Marc : emblème de la ville !

Le palais des Doges ou palais Ducal est un palais vénitien de styles gothique et Renaissance situé sur la place Saint-Marc. Ce bâtiment fut la résidence officielle des doges de la République de Venise, ainsi que le lieu de représentation de ses institutions majeures. Opter pour l’audio guide (pensez à prendre vos propres écouteurs) et vous en aurez pour 2-3 heures. Mais honnêtement, ça vaut le coup. C’est le lieu le plus mythique de Venise à mes yeux.

C’est l’ancien théâtre de la grandeur de Venise, du temps où celle-ci était un (micro) état et était une place de choix et de poids dans l’Europe. L’histoire qui s’est déroulée au sein de ce palais et l’architecture et les décorations qui en attestent sont fascinants.

On a même l’occasion de traverser le fameux pont des soupirs et de voir la foule en face prendre des photos.

 

– Il faut l’avouer le pont des Soupirs est vraiment photogénique.

 

Théâtre la Fenice : Campo San Fantin, 1965, 30124 Venezia VE, Italie La Fenice (« le Phénix ») est un opéra construit à Venise au XVIIIe siècle dans le style néo-classique avec une salle proposant cinq étages superposés de loges finement décorées en rouge et or. Il est, avec la Scala de Milan et le San-Carlo de Naples, l’un des temples les plus prestigieux de l’opéra italien.

Là encore, un audio-guide est quasi-indispensable (gardez toujours vos écouteurs) pour bien assimiler et comprendre ce qu’il s’est passé entre ces murs. J’avais regardé pour assister à une représentation, mais en pleine période de carnaval les prix étaient … non abordables.

 

– Faire des gondoles à Venise ? Non faire du kayak à Venise !! Pour un prix inférieur et un amusement supérieur, vous pouvez naviguer sur les eaux Vénitiennes ! C’est moins romantique, certes, mais bien plus innovant et vous éviterez les innombrables autres gondoles sur l’eau. Vous ne pourrez pas aller partout, mais profiterez du circuit proposé par le guide local pour obtenir des explications sur la ville et son histoire ! Bien évidemment, il vaut mieux bénéficier d’une météo un peu clémente car il se peut que quelques gouttes d’eau viennent visiter votre embarcation (tout comme pour un tour de gondole).

Je vous conseille donc fortement l’expérience avec Real Venetian Kayak que vous pouvez réserver en cliquant sur ce lien.

Découvrir Real Venetian Kayak sur Trip Advisor

 

Murano / Burano : Ce one day trip est une étape obligatoire de votre séjour à Venise. Pour s’y rendre, pas le choix : prendre la ligne du vaporetto n°12 à Fondamente Nove. Je vous laisse découvrir sur place ce qui vous attend.

Mon bon plan : commencer au petit matin par Burano (qui est plus petit), vous pourrez ainsi profitez de la quiétude de l’île / village avant que le flot de touriste débarque.

 

Murano : on y va pour voir la fabrication d’objets en verre … en démonstration gratuite et certainement pour en ramener un souvenir.

En plus de prendre le temps de se balader et d’admirer encore une fois l’architecture et les couleurs des bâtiments.

 

Librairie Acqua Alta : Une librairie carrément originale puisqu’on y trouve une gondole ou encore une baignoire dans lesquelles sont entreposés un tas de livres. Sans oublier au fond de la boutique, les marches de l’escalier faites à partir de livres encore une fois.

Pensez à venir tôt, il y a foule…. car oui ce qui sort de l’ordinaire attire du monde.

 

– Traverser et admirer le fameux pont du Rialto

 

– Bien sûr vous aurez l’opportunité de passer un bon nombre de fois par la fameuse place saint-Marc

Mais si vous voulez en profiter avec moins de monde, c’est le matin qu’il faudra venir.

 

– pour admirer Venise en 360 ° et d’en haut, très simple Il suffit de se rendre à la Fondaco Dei Tedeschi, ancien palais vénitien reconverti en boutiques de luxe. Rentrez dans le grand magasin, montez au dernier étage pour rejoindre la terrasse panoramique. Pensez à réserver en cliquant ici !

Sans réservation vous ne pourrez pas y accéder. Soyez rassuré l’accès est gratuit, mais la réservation permet de réguler le nombre de personnes présentes sur la terrasse, ce qui rend le moment bien plus agréable qu’être au milieu d’une foule et de ne plus pouvoir circuler.

MON AVIS

Wouaou ! Malgré tout ce que j’ai pu entendre sur Venise, j’ai quand même trouvé le moyen d’être surprise par sa beauté et fascinée par son histoire. Je suis surprise d’avoir pu être surprise justement c’est vous dire !

C’est vraiment un endroit unique au monde de par son concept. Moi qui n’aime pas trop les villes, c’est rare de passer 10 fois devant le même endroit sans y ressentir une certaine lassitude. Et bien à Venise, on peut faire ça.

J’ai eu la chance d’y être pendant le carnaval. Forcément ça attire les foules mais ça vaut le détour, pour le divertissement qu’offrent les costumes. Pour une visite en amoureux, je vous conseille de choisir une autre période. L’avantage de Venise c’est que c’est visitable à tout moment. Je vous déconseille le plein été où il fait vraiment chaud et où les moyens de se rafraîchir ne sont pas nombreux. La mi-saison (voire même le plein hiver, mais attention le froid) semblent être la meilleure saison pour visiter Venise. En tout cas, quoi qu’il en soit n’hésitez pas, c’est vraiment un endroit à faire au moins une fois et au vu de la proximité avec la France et de la facilité de son accès et de son accueil, il serait dommage de ne pas en profiter !

Un brin d’histoire sur le carnaval de Venise pour vous intriguer : Le but premier du carnaval de Venise était d’abolir les contraintes sociales habituelles. Le riche devenait pauvre et vice versa, les personnes qui se connaissaient bénéficiaient du privilège de ne plus avoir à se saluer grâce à l’incognito procuré par les masques apparus au XIIIe siècle. Le port du costume permettait une liberté inconnue pendant le reste de l’année, les individus pouvaient transgresser certaines règles sans se faire reconnaître….

Avouez …… ça donne envie non ?!