Le mois de Mai débute, le printemps aussi. Les beaux jours pointent le bout de leur nez et j’entends l’appel de la nature arriver à moi, une vraie envie de montagnes et d’air pur.  J’avais envie de découvrir une destination dont je n’avais pas (ou peu) entendu parler, d’ailleurs cette dernière est presque méconnue des Français…. Je vais vous parler ici du Tyrol du Sud (la partie italienne) !

Verdure, montagnes, lacs, et tranquillité hors saison … Voici ce que je recherchais.

Publié par Caro 

 

TRANSPORTS

Le plus simple pour arriver dans cette région, c’est d’arriver en avion à Venise. Je suis personnellement partie de Paris Beauvais pour revenir sur Marseille (où j’habite) . J’ai donc fait :  Beauvais – Trévise / Venise Marco Polo – Marseille, le tout une cinquantaine d’euros.

Mon binôme de voyage est arrivée à Marco Polo, il m’a donc fallu faire un petit détour jusqu’à son aéroport pour pouvoir la récupérer (étant moi même arrivée à Trévise si vous avez bien suivi 😉 ). C’est également à Venise que nous devions récupérer notre voiture de location. Oui, mais, cela sans compter sur le dur labeur subi pour obtenir cette dernière …

Pour vous expliquer : J’ai tout d’abord réservé un petit modèle de voiture (type Fiat 500, la spécialité italienne), auprès de l’agence de location GoldCar, une des moins chères du marché. J’ai beaucoup entendu dire que cette agence n’était pas recommandable du fait de son personnel mal aimable et du service rendu….

Mais j’aime me faire ma propre opinion, déformation professionnelle que voulez vous ! Pour vous la faire courte, le personnel n’aime ni aider au téléphone (pour expliquer comment arriver sur place), ni de visu lors de la prise en charge du véhicule ! Mais le pire reste leur système de reconnaissance des cartes bancaires : Ce dernier n’accepte pas les cartes de crédit comme telles, ce qui amène le client à souscrire à leur assurance hors de prix.

Pour rappel pour pouvoir faire une réservation de voiture sans avoir à payer l’assurance que propose l’agence de location, il faut avoir une carte bancaire avec la mention CRÉDIT et non pas débit (bien s’assurer que la banque couvre pour la voiture de location). Autrement vous n’avez pas d’autre choix que de payer l’assurance.

Bref, une heure de réel combat pour ne pas prendre leur assurance (puisque cette dernière est déjà comprise avec ma carte de CRÉDIT)… Et donc pas de voiture pour nous puisqu’il n’ont jamais voulu céder (et nous non plus) !

Petit retour à l’aéroport où nous avons finalement réussi à acquérir une superbe Alpha Romeo Giuletta pour 26€ les 4 jours chez FireFly.

Après avoir fait le tour de toutes les agences de l’aéroport, tous les systèmes reconnaissaient pourtant bien ma carte comme une carte de crédit et non pas une carte de débit (comme le prétendait Goldcar pour me vendre leur assurance) :  En résumer : FUYEZ GoldCar !

Tout au long de notre périple, notre fidèle acolyte nous a conduites à travers de nombreux endroits, par pluie, vent et (presque) neige. Petit conseil : n’hésitez pas à demander des pneus adéquats si vous partez en hiver !!

Ce voyage était pour nous un vrai challenge. Dans le désir de nous sentir proches de la nature, nous avions prévu de bivouaquer une partie du séjour en tente (En Mai c’est normalement tout à fait possible) et la dernière partie en hôtel grand confort histoire de nous faire un peu rêver !

Il s’est trouvé que nous avons assisté à un événement rarissime dans cette région : La neige continuait de tomber au début du mois de Mai !!! La tente ne nous a donc pas servi (impossible niveau sécurité dans ces conditions climatiques). Avec notre budget serré nous avons donc élu domicile dans la Giulietta (en mode fonction dodo) pour les nuits initialement prévues en tente…

Sachez, si vous êtes intéressé(e)s, que cette voiture reste assez confortable pour passer une nuit… Même par -7°C (à condition d’être très bien couvert(e)) et de mesurer moins d’1m65 !

HEBERGEMENTS

Nous avons fini notre séjour dans 2 superbes établissements que nous avons eu l’occasion d’aller tester (et quelle découverte!)

– Taubers-Unterwirt : Situé dans le cœur du village de Velturno, cet hôtel 4* dispose d’un extérieur plutôt humble, avec quelques places permettant de stationner autour gratuitement, mais aussi un parking payant couvert.

L’accueil nous immerge directement dans le lieu. On voit que cet établissement créé il y a cinq générations était initialement une demeure qui par la suite fut transformé en un lieu de réception. Le désir des propriétaires actuels est de garder cet esprit traditionnel. Quatre étages de chambres avec de la moquette au sol, une rampe en fer forgée locale, des luminaires artisanaux… Sobre, classe, discret sans oublier le charme de la forêt/nature qui ressort absolument partout dans l’établissement.

A l’arrivée dans notre suite… Bam, quelle claqie ! Voici la suite Castanea en image, qui nous plonge dans les forêts de chênes à peine la porte passée ! On trouve un petit vestiaire / dressing à l’entrée, sur la gauche, avec la possibilité de leur emprunter (ou acheter) un sac à dos de randonnée Salomon pour les excursions.

Le mur principal est recouvert d’une feuille d’or qui se reflète également sur quelques autre meubles de la même couleur : On a adoré ce détail ! Un lit double king size est orienté vers l’immense baie vitrée et permet d’apprécier le lever du soleil au petit matin.

La salle de bains est assez spacieuse et offre une douche à l’italienne qu’on a savouré après nos jours de campings dans la voiture !

Passons à l’extérieur : Une magnifique terrasse en duplex était à notre disposition. La vue de plein-pied donnait sur le clocher de l’église & nous permettait d’apercevoir le sommet des Dolomites. En haut des escaliers en colimaçon, le canapé d’extérieur rotatif n’attendait plus que nous pour nous offrir une vue qui surplombait la vallée. On a pu profiter de chaque instant …. Le bonheur !

Autant vous dire qu’après deux nuits dans la voiture, cela fait du bien de se sentir chouchoutée… Surtout la panse comblée !

La demi-pension était incluse dans le prix de la chambre et comme un repas gastronomique, il était composé de cinq arrivées d’assiettes. Voici une idée de ce qui vous attend et de ce que nous avons pu prendre :

– Pour commencer, un buffet de salades au choix, charcuterie, fromage, différentes crudités

– Tartare de bœuf, beurre di Crescione, brioche & crème de concombre

– Crème aux asperges avec huile de persil avec petit panini / tagliatelle aux cèpes et popcorn

– Lotte de mer sur lit de ratatouille et cubes de pommes de terre frites / œuf pochée sur épinards à la crème et ses feuilles de pommes de terres frites

– Assiette de fromages / Salade de fraise et son sorbet

Ce repas fut une œuvre d’art du début jusqu’à la fin. Pour ce qui est du petit-déjeuner il y avait un grand buffet composé de différentes céréales, laits, confitures, miels, pains variés, charcuteries, beurres crémeux, fromage et jus  mais il est aussi possible, avec des fruits entiers de se créer le sien soi même  avec l’extracteur de jus.

Le dernier point à mentionner dans cet hôtel : Le spa. Tout d’abord, en arrivant au -1, un doux parfum de résine arrive aux narines. Une sensation de bien-être envahit notre corps : la douceur des couleurs de l’endroit et l’immensité du bleu nous appelle et on a qu’une envie : Plonger vers la salle de repos près de la cheminée réconfortante ! Un petit bain accueille les enfants avec un toboggan et les adultes peuvent de leur côté profiter de la piscine intérieure mais aussi de celle extérieure en restant immergés bien au chaud entourés d’un jardin magique, entre construction anthropique & nature tyrolienne.

Le prix de cette chambre en demi-pension est de 192€ par personne par nuit. Mais vous pouvez avoir des chambres standards pour 115€ par personne par nuit.

Découvrir Taubers-Unterwirt sur Booking // Découvrir Taubers-Unterwirt sur Trip Advisor

 

– Seehof Nature Retreat : Juste au-dessus du petit village béni de Bressanone se trouve un hôtel incroyable. Ce lieu porte très bien son nom : “le Seehof Nature Retreat,”

Situé entre les vergers & vignes des vallées environnantes, ce coin de paradis offre une expérience luxueuse mélangeant détente, bien-être et re-connexion avec la nature.

L’objectif de cet hôtel n’est pas d’afficher ses 4 étoiles, mais son standing reste visible dans les moindres détails. Le hall d’entrée où plane une douce odeur de cuisine familiale offre un univers chaleureux dans lequel arriver. Allemand, anglais, italien : l’accueil est polyglotte, les explications sur le lieu sont précises, & l’accompagnement se fait tout en douceur.

En soit, tout se fait en douceur ici. Du petit-déjeuner / buffet jusqu’au repas du soir en quatre plats, sans oublier le goûter : Un pur bonheur !

Le seul objectif de ce séjour est de se re-connecter avec soi-même. Et ceci commence dès l’entrée dans la chambre…

Oui, l’entrée dans la chambre ressemble à l’entrée dans un cocon, celui qui nous confine dans notre refuge intérieur. Le ton oscille entre matériaux nobles, naturels, & intimité. Nous arrivons directement sur l’espace salle de bains. Derrière lui, l’espace couchage, sobre, offre un lit king size.

Pour profiter de l’extérieur : un petit balcon avec vue sur le lac, la forêt, mais aussi… sur le spa !.

Le spa ? L’un des plus beaux, confortables et intimiste jamais fait malgré sa grande taille ! Lorsque l’on sort de l’ascenseur à l’étage 0, le cadre est posé :

Un long chemin nous amène jusqu’à lui. Nous passons devant le patio de la salle de sport. Rideaux blancs, tapis, ambiance feutrée, ce spa est tout de suite réconfortant.

La piscine débute dans une une grande pièce vitrée, puis les portes s’ouvrent et la météo décidera pour vous de la suite de votre baignade. La température reste toujours constante dans l’eau ce qui vous offre une expérience des plus apaisantes !

Place au Hammam et à la luminothérapie !  Il y a également deux saunas. Attention les pudiques, dans les saunas c’est la liberté de la fesse qui prime ! : On enlève le maillot ! Il est possible de sortir du spa au niveau de cette zone pour se baigner directement dans le petit lac. Un escalier ou une petite plage permettent d’y accéder en douceur.

Après cet intense instant chaleur, quelle soif ! N’ayez crainte, un point boissons fraîches & chaudes vous attend… Vous trouverez des eaux infusées aux agrumes, différents thés & infusions. N’hésitez pas à aller profiter de l’espace cocon-entre-les-rideaux pour savourer votre boisson. Ces deux pièces, composées de coussins et séparées de grands rideaux vous inviteront à buller pour la fin de la journée.

Du fait de ce programme bien-être développé au Seehof, les activités extérieures proposées sont plus limitées, quoique fort agréables : Randonnées en vélo ou visite d’une partie de la route du vin régional en sont des exemples !

Au menu : Même principe que chez Taubers-Unterwirt, du choix et de la qualité pour les différentes assiettes proposées :

Pour moi cet hôtel est un vrai coup de cœur ! Je vous le recommande aussi pour un enterrement de vie de jeune fille, pour un voyage de noce, pour un anniversaire de mariage. Des beaux hôtels j’en ai vu… mais celui-ci est clairement dans mon top 3 et je pense qu’il n’est pas prêt d’être détrôné !

Vous pouvez avoir une nuit avec pension complète à compter de 146€ par nuit par personne. A savoir qu’un séjour de minimum 3 nuits est requis.

Découvrir Seehof Nature Retreat sur Booking // Découvrir Seehof Nature Retreat sur Trip advisor[/learn_more]

A VOIR / A FAIRE

Concernant mes coups de cœur dans la région et les immanquables :

– Lac de Carezza : Premier matin, réveil au cœur d’un petit village près du lac de Carezza. Dès que nous sommes prêtes, nous prenons sa direction. Très mignon, ce petit lac est situé à 1 534m d’altitude dans la commune de Nova Levante et il offre le reflet magnifique de la montagne érigée derrière lui.

Sa dense forêt de sapin contraste avec la clarté du ciel et de son eau. Pour l’hiver, prévoyez des chaussures de randonnée adaptées à la grosse neige (nous étions en baskets).

 

– Lac de Dobbiaco : 2ème nuit entourées par la nature, après avoir profité du paysage toute la journée entre voiture et extérieur, rien de mieux que de poser bagages devant une étendue d’eau calme (gelée dans notre cas)

Nous avons élu domicile non fixe devant « il Lago di Dobbiaco ». Seule, tranquilles, heureuses. Mais, vraiment, j’insiste, par -7, prévoyez large niveau couvertures. (images de la voiture glacée au réveil ?)

 

– Lac de Braie : Le plus connu et le plus touristique. Histoire anecdotique (mais qui a son importance en Italie) : Il apparaît dans la très fameuse série « Un passo dal cielo » à partir de 2011.

Plus sérieusement, l’Histoire d’Europe est intimement liée à celle de ce lac .Nous avons appris l’épisode d’avril 1945 où les SS firent plus d’une centaine de prisonniers dans l’hôtel qui se situe au bord du lac. Ces prisonniers étaient de vrais acteurs militants anti-nazis de tous horizons (français, grecs, allemands, russes…), libérés par l’armée américaine le mois suivant.

Aujourd’hui en tout cas, ce paysage ne laisse personne de marbre. Bien que la vue change radicalement entre l’hiver et l’été,il est toujours possible de faire le tour du lac (comptez environ 1h si vous prenez le temps de profiter du paysage, prendre quelques belles photos).

Petit aparté : La popularité de certains lieux touristiques par le biais des réseaux sociaux peut également leur porter préjudice. Ici, vous avez la possibilité de prendre de superbes clichés “instagramables” ceci au dépend du respect des acteurs locaux, des autres touristes et de l’environnement en général … Ce qui créait de vraies tensions sur place. Les locaux se plaignent du non-respect des règles imposées, du vol et de la détérioration des barques qui ne sont pas à la disposition des visiteurs mais considérées comme telles par eux… Car oui des touristes n’hésitent pas à aller prendre une barque et s’y installer le temps d’un cliché  !

Je vous invite alors à vraiment profiter de l’instant présent et non pas vous demander combien de « likes » et de followers vous pourrez attirer avec la photo prise à cet instant précis.

– Lac de Landro : Où nous avons mangé le midi non loin du lac de Braie, situé au bord de la route juste au-dessus de Schluderbach à 1 406m d’altitude. Très mignon, on y retrouve une flore et un faune y vivant en harmonie. Ici les familles viennent pic-niquer, les amoureux se bécoter sur les bancs publics… 😉

 

– L’église Chiesetta di San Giovanni à Ranui : En fait il y en a plein des petites églises comme ça au milieu des paysages montagneux (je vois qu’il y en a une à Tiso aussi, à côté de Taubers). Dans le Sud Tyrol, vous en trouverez vraiment beaucoup. Voici un exemple devant lequel j’ai eu le plaisir de savourer mon pique-nique, entre neige & nuages.

 

– Pyramides de terre à Ritten : Il existe un phénomène géologique assez intéressant dans cette région : Celui des pyramides de terres. Cette partie de la surface terrestre est constituée d’argiles moraines provenant des glaciers. Vous l’avez compris : par temps sec, l’argile est figée.

Aujourd’hui on l’aperçoit de la manière suivante : De longs fuseaux verticaux parsemés de pierres possèdent un chapeau de roche. La magie de ce paysage est le changement qui opère au fur & à mesure des intempéries. Les boues argileuses glissent, permettant un renouveau continuel du paysage.

 

Le plaisir réside aussi simplement dans le fait de rouler et de se trouver dans des paysages plus extraordinaires les uns que les autres.

MON AVIS

Bien que la neige nous a imposé un changement de plan en rendant la randonnée et le bivouac en tente impossibles, nous avons adoré cette escapade dans le Tyrol italien. Ne vous attendez pas à entendre parler italien et à manger des pizzas, ici c’est clairement comme en Allemagne. L’architecture, la langue, la nourriture…

C’est assez déroutant d’ailleurs. Pour moi cette destination est idéale pour les amoureux de randonnée, de vélo, de vins… La nature est reine et vous remplira le cœur pour vous laisser des souvenirs incroyables. Je peux dire que cette destination compte parmi mes préférées. Il me tarde d’y retourner pour découvrir les Dolomites et sa région dans en période estivale.