Partons à la découverte de la ville des pasteis de Nata, de la morue séchée et du Fado ! Heureusement Lisbonne ne se réduit pas à ça et recèle de merveilles que vous allez découvrir au fil de cet article.

Publié par Caro

TRANSPORTS

J’ai effectué mon trajet avec la compagnie aérienne Ryan Air depuis l’aéroport de Marseille.

J’en ai eu pour 35€ aller/retour avec un bagage cabine. En seulement 2h20 de vol et non pas 1h20 comme je le pensais (et oui il y a un décalage horaire d’une heure !!), on se retrouve au soleil sous 14°C, début février.

L’aéroport de Lisbonne a l’avantage d’être desservi directement par le métro, vous pourrez rejoindre très facilement le centre-ville pour 1,40€.

Il existe des pass journée pour prendre les transports bus/métro/tram en illimité à 6€. Très pratique quand vous voulez faire plusieurs points de la ville qui sont éloignés les uns des autres. Il existe également un pass aux alentours de 9€ si vous voulez prendre en plus le bateau/ferry qui relie Almada à Lisbonne.

Néanmoins, Lisbonne est une ville qui se fait facilement à pied à condition d’avoir des bonnes chaussures et une bonne condition physique car la ville est construite sur 7 collines et le sol est quasi exclusivement pavé. Mesdames, oubliez les talons aiguilles !

HÉBERGEMENTS

J’ai dormi 2 nuits dans le quartier Almada en face de Lisbonne, il s’agit d’une cité dortoir où de nombreux Lisboètes vivent.

En raison de l’augmentation des prix de l’immobilier dans Lisbonne, c’est une alternative plus économique pour eux d’aller vivre là-bas. Il suffit simplement de prendre un bateau pour une traversée de 10/15 min et on rejoint le centre-ville de Lisbonne.

J’ai choisi de dormir là-bas car j’ai une amie qui y vit. Et il s’avère que le long du Tage (nom de la rivière à traverser en bateau), de nombreux Airbnb ont vu le jour. Ce quartier permet d’avoir une vue sur la ville complètement différente que lorsque l’on est dans Lisbonne. Et prendre le bateau au coucher du soleil est une expérience vraiment agréable !

 

 

J’ai dormi 2 autres nuits dans le Nord du centre-ville au Sud du Parc Eduardo VII, dans une auberge de jeunesse nommée Castilho 63, son nom vient tout simplement du fait qu’elle est située dans la rue Castilho au numéro 63. J’ai aimé cet hébergement car on s’y sent comme à la maison. En fait tout l’immeuble (mis à part le 2° étage) appartient à l’auberge. L’ambiance est chaleureuse, le personnel très sympathique.

Chaque étage dispose d’un espace commun, d’une cuisine pour préparer ses petits plats, avec frigo et tiroirs pour entreposer ses courses en fonction du numéro de chambre. Moi qui aime me faire mes petits plats et partir avec lors de journée de visites, c’était parfait.

J’avais une chambre privée au 5° étage avec salle de bain commune. Le lit était confortable mais heureusement qu’il y avait un petit radiateur à disposition et de bonnes couettes car il ne faisait pas très chaud. C’est le gros problème des appartements à Lisbonne, peu de chauffage…

Ayant eu un gros programme, je n’ai pas profité du petit-déjeuner. Il y a le choix pour se faire des tartines sucrées, gâteau au chocolat ainsi que du jambon et fromage pour les amateurs de salé.

Le gros plus de cette auberge… l’espace commun extérieur ! L’été cet espace est accessible pour y faire des soirées, il y a un bar, un écran géant sur lequel sont projetés les matchs de football. D’ailleurs, quand j’y étais il y en avait exceptionnellement un en plein hiver !

Pour 91€ par nuit vous aurez une chambre privée avec salle de bain privative. Je vous mets le lien de l’hôtel Castilho 63 ici pour avoir plus d’informations.

RESTAURANTS

Faca et Garfo : Petit restaurant à proximité du couvent des carmes. J’ai eu un peu peur quand on m’a demandé quelle langue je parlais et qu’on m’a ramené un menu en français… « Oh non, un resto à touristes », voilà ce que je me suis dit dans ma tête. Malgré mon appréhension, le repas était bon.

Sardines, thon accompagné de salade présenté sans chichi. Le rapport qualité prix est intéressant. Mais ce n’est pas une adresse que je conseille à tout prix, il y a des tas de restaurants dans le genre à Lisbonne.

Malgré tout ce resto est noté 4/5 sur Tripadvisor : Faca et Garfo

 

 

A colmeia : Petit restaurant végétarien que vous ne trouverez pas si on ne vous conseille pas d’y aller. Il s’agit plus d’une cantine que d’un restaurant. C’est en mode self, on prend son plateau et on choisit ce que l’on veut. Ça ne paie pas de mine dit comme ça mais je peux vous dire que mes papilles s’en souviennent ! Un régal !

Cette cantine m’a été conseillée par une Lisboète et je me devais de partager ce bon plan. Pour 5€ vous aurez une entrée avec différents choix de salade, une quantité astronomique de ce que vous voulez pour le plat, ainsi que le thé. En plus le proprio parle un peu français et est ravie de pouvoir le pratiquer.

Ce resto est noté 4,5/5 sur TripadvisorA colmeia

 

– Pour les Vegan, j’ai entendu parler de food temple mais je n’ai pas eu l’opportunité d’y aller. Plusieurs personnes m’ont fait de bons retours au sujet de cette adresse. Ce resto est noté 4,5/5 sur Tripadvisor : food temple

 

– Je ne peux pas vous parler de Lisbonne sans évoquer les fameux Pasteis de Belem ou de Nata (le nom évoque la même chose) ! Pour moi chaque journée était un peu comme une chasse au trésor et en l’occurrence le trésor c’était le pastel. J’ai trouvé une petite boulangerie, moins clinquante que d’autres mais qui fait de très bon pasteis : cantinho da sé.

Prenez en à apporter et aller les déguster encore tiède à un point de vue pas très loin au jardin Julio de Castilho ou au mirador de Santa Luzia. Vous pouvez même prendre le fameux tram 28 si vous ne voulez pas monter la colline. Je parlerai du tram un peu plus loin.

 

– Je vous déconseille la pâtisserie Santo Antonio en contrebas du fameux château de Sao Jorge, ils y sont moins bons, étaient froids lorsque j’en ai pris. C’est une tuerie quand ils sont tièdes et saupoudrés de cannelle. Pourtant cette boulangerie est très bien noté sur Tripadvisor.

– Les meilleurs des meilleurs ce sont ceux à la fameuse boulangerie à Belem. Ce n’est pas un mythe ou un attrape touristes. Bien que cette adresse soit connue de tous, locaux et étrangers se pressent pour tester cette merveille gustative dont la recette est toujours secrète. Sur place dans une des innombrables salles ou à emporter, vos papilles n’en seront que ravies.

Cette boulangerie est noté 4,5/5 sur Tripadvisor : boulangerie à Belem

 

 

 

– Vous ne pourrez pas partir de Lisbonne sans avoir goûté la fameuse Ginginha (liqueur de cerise). Oublier tous les conseils qu’on vous aura donné et rendez-vous à Os amigo de Severa, là vous en aurez une vraie. Par contre la partie resto n’est pas spécialement conseillée.

– Si vous n’êtes pas fan de cette boisson vous pourrez toujours aller boire un verre sur le rooftop Park, il s’agit d’un bar sur le toit d’un parking.

Bar très bien aménagé avec une vue superbe pour le coucher du soleil. Cette adresse originale commence à se faire connaître et je pense qu’il doit y avoir pas mal de monde en été. Je vous conseille d’y aller tôt pour avoir une place avec vue dégagée pour profiter des couleurs du soir.

A VOIR / A FAIRE

Se perdre dans les rues : Ici oubliez vos talons, mettez des chaussures confortables pour partir parcourir toutes les rues pavés de la ville. Il est bon de parcourir les ruelles au gré de ses envies, sans plan précis.

 

Quartier Alfama : Ce quartier très célèbre a été victime de son succès. A l’origine, il s’agissait du quartier ouvrier de la ville, désormais plus de 50% des appartements sont loués aux touristes. Bien que ce quartier perde en authenticité, l’ambiance est très agréable et les rues très jolies. Je n’ai pas senti le tourisme de masse certainement car je suis venue ici en pleine semaine au mois de février. C’est dans ce quartier qu’on trouve de nombreux resto qui proposent des soirées Fado (le chant traditionnel).

Château San Jorge : Situé sur la ligne du tram 28, ce château domine une des nombreuses collines de la ville. Très bien conservé, on peut se balader sur les remparts ce qui offre différentes vues sur la ville. Ce château a d’autres atouts : on trouve les vestiges de l’ancien palais royal de la citadelle, une exposition permanente des objets retrouvés sur les sites archéologiques, sites eux-mêmes accessibles, une chambre noire (je ne vous dévoile pas tout) et un belvédère grandiose.

Je vous conseille de prendre 1h pour la visite du château avant de rejoindre le belvédère qui offre une vue exceptionnelle sur la ville. Petit conseil : venez en fin de journée pour profiter de la vue au coucher du soleil.

 

Points de vue : La ville regorge de belvédères, à vous de trouver celui que vous préférez. Le mien est situé à Nossa Senhora do Monte. Et si comme moi vous aimez les challenges, vous emprunterez les escaliers les plus sportifs de la ville.

 

Couvent des carmes : C’est un ancien couvent qui suite à un tremblement de terre a été partiellement détruit. Le toit n’a jamais été reconstruit. Le bâtiment vaut le détour rien que pour son architecture. Vous y trouverez également une exposition permanente.

 

Tram 28 ou le tram rouge : Le fameux tram 28 qui passe parmi les plus belles rues de la ville, offre une agréable balade et vous permettra de vous reposer un peu. Par contre en pleine saison touristique il vous faudra vous armer de patience pour pouvoir monter dedans. Des files d’attente peuvent se former et vous serez nombreux à l’intérieur. Une alternative existe… Le tram rouge ! Il a été exprès mis en place pour les touristes. Il emprunte exactement le même parcours mais le tarif diffère. Un peu plus cher, il ne rentre pas dans le tarif normal des transports publics de la ville. Vous aurez l’avantage d’être moins à l’étroit car la majorité des touristes empruntent le tram normal.

 

 

 

 

LX factory : il s’agit d’ une ancienne grande fabrique de tissus portugais qui a été réaménagée en un petit village à la mode où l’on peut trouver des restaurants et bars, du street art, des boutiques de créateurs, une salle de concerts.

Mon coup de cœur concerne la librairie, on voit les vieilles machines qui servaient à imprimer les journaux.

Il y a aussi un vieux monsieur, un savant du nom de Pietro Proserpio qui a créé plein de brics à bracs, il se fera un plaisir de vous montrer ses créations funambules.

C’est un petit quartier qui se découvre en quelques heures mais qui vaut la peine d’être vu !

 

 

 

 

 

 

 

Belem : Ce célèbre quartier de la ville mérite le détour. La tour et sa balade le long de la mer, le palais des Hiéronémites et bien sûr la célèbre boulangerie qui fait les meilleurs pasteis de la ville.

 

Eglise São Domingos : Une étonnante église qui suite à un incendie (dont l’origine n’a pas été déterminé) a été reconstruite qu’en partie. Seul le toit a été refait, vous remarquerez le contraste entre ce dernier et les murs intérieurs du bâtiment.

Musée des azulejos : Partout dans la ville, vous trouvez sur les bâtiments ces célèbres mosaïques. Un musée y a été dédié si vous souhaitez en savoir plus.

Ecouter du Fado : Le soir venu, de nombreux rabatteurs vous solliciteront pour venir dans leur restaurant. Beaucoup d’endroits proposent le repas avec la soirée. Toutefois la qualité n’est pas toujours de mise. Mieux vaut y aller pour boire un coup uniquement. Pour une ambiance intimiste je vous recommande A tasca do chico.

Visite guidée avec We Hate Tourism Tours : Il s’agit clairement de mon coup de cœur ! Une agence qui propose des tours guidés mais différents de l’ensemble de ceux que l’on peut trouver. J’avais choisi le tour 4h au cœur de Lisbonne avec Marta. Vous n’irez pas voir le château ou les différentes églises que proposent l’ensemble des tours. Ici vous sortez des sentiers battus et aller vous balader dans des ruelles bien moins touristiques et dans ce que j’aime appeler le vrai Lisbonne. 4h de balade (en anglais uniquement à ce jour pour ce tour), avec un groupe de 6 personnes maximum.

Vous aurez droit à de nombreuses anecdotes, des échanges et partages d’informations enrichissants. En plus vous ne partirez pas le ventre vide (je ne vous dévoile pas tout) et goûterez quelques spécialités de la ville.

Pour les tours en français, il y a ceux de Sintra&Caiscais et Lisbon City Introduction. Si vous réservez avec eux, faites leur savoir que vous venez de la part de Voyagez Futé dans le formulaire de contact !  Pour un tour original et responsable, je vous recommande les yeux fermés cette agence.

Cette agence est notée 5/5 sur Tripadvisor : We hate tourism tours 

MON AVIS

Lisbonne est une capitale qui ne cesse d’attirer de plus en plus de monde chaque année.

J’ai eu la chance de venir en hiver et d’avoir 4 jours de beau temps, ce qui m’a permis de profiter pleinement de la ville sans une masse de touristes. La vie ne coûte pas cher (hébergements, restaurants), il y en a pour tous les budgets.

En plus, si vous décider de ne pas venir en plein été, il y ait de fortes chances que le climat soit agréable. Chaque quartier possède son charme, la ville se visite très facilement à pied si vous n’avez pas peur des d’un peu de dénivelé. Il y a de nombreuses activités à faire, la nourriture est très bonne et variée et les locaux sont très sympathiques. Un vrai coup de cœur pour la capitale portugaise !