J’étais impatiente de découvrir Bajawa où j’avais prévu 3 nuits. Je suis en effet une grand fan de nature et de beaux paysages et souhaitais profiter du grand air dans les montagnes pour quelques jours … Par ailleurs ma curiosité à propos des villages traditionnels de la région était au maximum !  Hé bien cet arrêt prolongé dans la région de Bajawa fût sans le moindre regret !

TRANSPORTS

Nous sommes donc arrivés à Bajawa avec notre chauffeur privé Reynold que nous avions embauché depuis Maumere notre ville d’arrivée sur l’île de Florès. La route depuis le Kelimutu (notre étape avant Bajawa)  nous a pris 6h (avec une pause déjeuner à Ende).

Nous nous sommes séparés de lui une fois arrivés à notre hôtel car nous avions décidé de passer 3 jours sur place et d’explorer les environs en scooter par nous même (ce que nous adorons). Nous avons donc loué un petit bolide local auprès de notre hôtel pour un prix assez élevé (120 000 IDR par jour, environ 8€) mais clairement cela n’était pas vraiment un problème pour nous car le scooter était en excellent état (le meilleur de tous ceux que nous avons eu sur l’île de Florès) et nous n’avions pas à nous déplacer pour aller le louer puisque ce dernier appartenait à l’hôtel. Vu la localisation de notre hébergement c’était donc le meilleur plan !

scooter bajawa

scooter bajawa

Nos 3 jours de location nous ont coûté 23€ ( soit une moyenne de 8€ par jour …) Si vous savez conduire un scooter (dans mon cas mon mari est le conducteur), je vous recommande vraiment cette option ! Les paysages sont sensationnels et les villageois plus gentils que jamais …

En étant en voiture vous passerez à côté de tout : Les odeurs, les paysages, les enfants qui vous courent après pour vous taper dans la main, les gens qui vous crient tous à la volée des “Hellloooooo Siiiiir ! “. Bref vous manquerez le principal, ce qui a fait que nous avons tant aimé notre étape de Bajawa !

RESTAURANTS

Nous avons pris tous nos repas à l’hôtel en sachant que nous avons souvent sauté le repas du midi. Les petits déjeuners de Manulalu sont déjà bien garnis (thé / café / oeufs / toast / confitures / fruits) et les repas du soirs très bons ( satay / curry / Riz / noodles / soupe ….)

D’ailleurs si vous avez un petit appétit je vous conseille la soupe au potiron qui est excellente et parfaite pour le soir ! Un midi on leur a également demandé un snack (Ils nous ont fait des sandwichs sur mesure) . Nous avons également mangé un midi aux sources d’eaux chaude de Manalage et on s’est régalé pour une misère … (1€ par personne le Mi Goreng avec en dessert l’ananas frais le plus incroyable de ma vie!) Je vous recommande donc les yeux fermés de manger à l’hôtel et dans la petite baraque aux sources d’eaux chaudes (Ça ne paie pas de mine mais l’endroit est apparemment connu et réputé dans la région)

HEBERGEMENT

Alors il ne s’agit pas du tout d’un hôtel de luxe ou grand confort bien au contraire … Mais ce dernier fait parti de mes grands coups de coeur de ce voyage à Florès ! Il s’agit de l’hôtel Manulalu Bed&Breakfast de la région de Bajawa ! Le gros gros gros point positif : La localisation !!! L’hôtel se trouve en effet au cœur des attractions touristiques de la région à savoir les villages traditionnels, les sources d’eaux chaudes et le volcan Inerie … ! La ville de Bajawa est quant à elle à 1h environ !

Manulalu Bed&Breakfast Bajawa

Manulalu Bed&Breakfast Bajawa

La vue y est absolument incroyable : L’établissement se trouve en effet au pied du volcan Inerie ce qui veut dire que vous aurez une vue digne d’un 5 étoiles du matin au soir. Le temps étant changeant en montagne vous pourrez voir défiler sous vos yeux une multitude de décors, votre appareil photo aura de quoi mitrailler en permanence c’est une promesse !

En restant au Manulalu vous aurez la chance de prendre votre petit déjeuner et votre apéro face à cette nature sublime. Depuis la terrasse vous verrez même le village traditionnel de Bena qui est un immanquable de la région !

Le petit déjeuner du Manulalu

Le petit déjeuner du Manulalu

Apero time au Manulalu !

Apero time au Manulalu !

Vue depuis la terrasse du Manulalu

Vue depuis la terrasse du Manulalu

Second point ultra positif : L’équipe de l’hôtel ! Nous nous sommes sentis comme à la maison. Le manager Johnny ainsi que Stéphanie se sont occupés de nous comme des VIP ! Que ce soit de l’apprentissage de nos prénoms et leur bonne prononciation au souvenir de nos commandes de petits déjeuners ou encore de nos boissons préférées sirotées au coin du feu de cheminée mis en place tous les soirs pour nous réchauffer … Nous avons adoré !

Troisième point positif : La nourriture ! J’ai lu des commentaires de personnes se plaignant des prix pratiqués. Nous concernant nous n’avons pas trouvé ça excessif en sachant que l’hôtel est loin de tout et dans un cadre magnifique. De plus nous nous sommes régalés chaque jour. Mention spéciale pour le pain fait maison pour le petit déjeuner du matin !

Quatrième point positif : La salle commune ! Cette dernière est assez surprenante car on ne s’attends pas à trouver ce genre de décor/aménagement dans les montagnes de Flores mais le living room est vraiment cosy et d’influence Européenne ! On s’y sent comme à la maison : Jeux de société, télé, table commune où prendre les repas, petit salon et surtout … Une vraie cheminée où un feu est allumé tous les soirs (les nuits sont plus fraîches en hauteur!) . Nous avons rencontré là bas un couple de Suisse jeune retraités avec qui nous avons totalement accrochés ! Nous avons vraiment passés des soirées très sympas là bas !

 

Manulalu

Manulalu

 

Le point à améliorer : Les chambres . Même si cela nous a semblé mineur vu tous les côtés positifs et notre coup de cœur pour la région il faut aussi soulever ce point. En effet, il faut être honnête et avouer que les chambres sont assez sommaires même si je pense qu’il s’agit clairement du meilleur hôtel de la région ! Il n’y avait même pas de lampe de chevet … Par ailleurs nous n’étions dans la chambre que pour dormir. Nous avons en effet passé notre temps sur les routes, sur la terrasse, dans le gros lit extérieur avec vue sur la vallée ou dans la salle commune auprès de la cheminée.

La chambre de dehors Manulalu

La chambre de dehors

La chambre qui mériterait un petit coup de peinture et une lampe de chevet

La salle de bain basique

Mais la chambre est très propre, la literie bonne, la douche avec de la pression et de l’eau chaude ce qui est le plus important pour moi ! Le côté moins sympa c’est l’humidité mais ça ils n’y peuvent rien sachant que les chambres ne sont pas isolées et qu’il n’y a pas de vitres aux fenêtres ! Il ne faut pas oublier que l’on est aussi en pleine montagne au pied d’un volcan et bien souvent au dessus des nuages !

Ma recommandation pour eux a été l’idée de les faire repeindre les chambres ce qui donnerait déjà un côté un peu moins triste et plus “propre” (j’insiste sur les guillemets car la chambre était vraiment très propre, je parle juste des murs un peu fatigués …)

Pour la chambre j’avais demandé à en avoir une dans le bâtiment principal comme ça nous étions directement dans le jardin et sur la terrasse face au volcan Inerie. Le soir nous étions juste à côté depuis la salle commune . Je n’ai pas visité les chambres du haut et ne peux pas me prononcer dessus . Comme pour la plupart de nos hôtels à Florès : Il n’y avait pas de wifi ! Mais notre carte sim passait très bien !

Découvrir Manulalu sur Airbnb (Il ya  différentes chambres possibles via le profil de l’hôte) (Bénéficiez de 25€ de réduction grâce à mon lien de parrainage ICI)

Découvrir Manulalu sur Trip Advisor

A VOIR / A FAIRE

C’est la région où il y a pas mal de visites “culturelles” à faire et nous nous sommes régalés !

  • Les sources d’eaux chaudes de Malanage :  Alors là ça été notre gros gros gros kiff ! C’était la première fois de notre vie que nous expérimentions les sources d’eaux chaudes naturelles et étions scotché de ce que peux nous réserver Mère nature !  Il s’agit ici d’une rivière où arrive du côté droit l’eau chaude du volcan (qui est genre vraiment brûlante, on ne doit pas être loin des 50 degrés) et à gauche l’eau froide de montagne ! Les 2 courants se retrouvent pile à cet endroit et forment des bassins où les 2 eaux se mélangent ! On a alors l’impression d’être dans son bain (où la température ne baisse jamais !) . Si vous voulez du frais vous pouvez vous décaler dans le courant froid, si vous voulez du vraiment chaud, vous déplacer à l’opposé ! Sans mentir on y a passé des heures et y sommes retournés le lendemain également . L’endroit doit être à 15-20 minutes en scooter de l’hôtel
Sources de Malanage Bajawa

Sources de Malanage Bajawa

Sources de Malanage Bajawa

Sources de Malanage Bajawa avec Viaan

Sources de Malanage Bajawa

Sources de Malanage Bajawa

 

Découvrir les sources d’eaux chaudes de Malanage sur Trip Advisor 

 

  • Le village traditionnel de Bena : Qui est le premier que nous avons fait et que nous avons vraiment aimé ! J’ai été très étonnée car je m’attendais à trouver une sorte d’éco musée ultra touristique … Que nenni ! Il s’agit d’un vrai village où tous les habitants vivent toujours. La veille de notre passage ils venaient d’ailleurs de célébrer la crémaillère de 2 nouvelles maisons ! Il y a donc une vraie vie et une vraie activité locale (Pour la plupart la confection de châles/écharpes/sarung) mais également l’agriculture aux alentours (bétail, champs …)
Village traditionnel de Bena

Village traditionnel de Bena

Le village traditionnel de Bena

Le village traditionnel de Bena

Le village traditionnel de Bena

Le village traditionnel de Bena

Le village traditionnel de Bena

Le village traditionnel de Bena

Le village traditionnel de Bena

Le village traditionnel de Bena

Le village traditionnel de Bena

Le village traditionnel de Bena

 

Découvrir le village traditionnel de Bena sur Trip Advisor 

 

  • Le village de Gurusina :  qui est dans le même principe que Bena en un peu plus petit.

 

village traditionnel de Gurusina

village traditionnel de Gurusina

Le village traditionnel de Gurusina

Le village traditionnel de Gurusina

Le village traditionnel de Gurusina

Le village traditionnel de Gurusina

Le village traditionnel de Gurusina

Le village traditionnel de Gurusina

Le village traditionnel de Gurusina

Le village traditionnel de Gurusina

 

Découvrir le village traditionnel de Gurusina sur Trip Advisor

 

  • Tout aussi cool Le village de Tololela qui a été notre préféré je pense. Il s’agit d’un village à l’écart de la route. Il faut marcher 20 minutes environ pour y accéder. Il se trouve en plein cœur des montagnes avec une vue vraiment belle sur la vallée. Le village est divisé en 2 parties : Tololela 1 et Tololela 2. Les rassemblements de maisons sont plus petits et les habitants vraiment adorables ! Nous avons bu une noix de coco sur la route avec un homme qui était en train de s’occuper et son champ et arrivés au village nous avons pris le thé chez une habitante.

 

Le village traditionnel de Tololela

Le village traditionnel de Tololela

Le village traditionnel de Tololela

Le village traditionnel de Tololela

Le village traditionnel de Tololela

Le village traditionnel de Tololela

Le village traditionnel de Tololela

Le village traditionnel de Tololela

Le village traditionnel de Tololela

Le village traditionnel de Tololela

Le village traditionnel de Tololela

Le village traditionnel de Tololela

 

Découvrir le village traditionnel de Tololela sur Trip Advisor

 

Mon avis sur les villages : On a adoré! Genre vraiment ! Mais on a encore plus aimé les villages de Gurusina et de Tololela pour une unique raison : Celle d’avoir un guide avec nous contrairement à Béna que nous avions fait seuls le premier jour !

 

L’histoire avec notre guide est assez drôle : Le premier jour nous avons passé au moins 2 heures dans les sources de Malanage (le fait  d’avoir 3 jours à Bajawa nous a permis de prendre notre temps à chaque fois !) . Il y avait là un jeune qui a passé autant de temps que nous sur place. A la fin il a été rejoint de 2 copains et mon mari s’est mis à discuter avec eux. Il s’avère que Viian (c’est son nom) parlait un anglais excellent ! Nous avons donc commencé à discuter avec lui en lui demandant ses recommandations sur la région … Il nous apprend alors qu’il étudie le tourisme à l’école pour être guide et du haut de ses 17 ans il nous a bluffé par sa maturité ! Il nous a alors montré un cahier qu’il tient et qu’il a toujours avec lui. Il y colle des photos des choses à voir / faire à Florès ainsi que ses commentaires, ses infos utiles à chaque fois … Cela m’a rappelé mes cahiers de vacances lorsque j’étais enfant et que je consignais et illustrais tout !  On a vraiment eu un coup de cœur pour lui et on lui a demandé s’il acceptait d’être notre guide pour le lendemain ! 

Notre rencontre avec Viian

Notre rencontre avec Viaan

En vrai nous n’en avions pas vraiment besoin mais on voulait un peu sortir des sentiers battus …. En discutant avec lui on apprend en plus que Stéphanie (notre copine/staff de l’hôtel qui est adorable elle aussi) est sa “petite amie” ! Le monde est petit !

On a donc planifié un départ pour les villages le lendemain avec lui . Sur la route du retour plus tard dans la journée nous l’avons recroisé devant chez lui ! Il nous a alors invité pour prendre une noix de coco que son ami est allé cueillir pour nous dans un arbre. Pour nous ce fut un choc.  On a découvert que Viian vivait seul dans cette maison depuis ses 15 ans. La maison était complètement vide. Il avait uniquement un fin matelas à même le sol par terre pour dormir, l’eau, l’électricité et c’est tout. Ce garçon est plein de vie, de rêves et d’une vraie gentillesse, ce sont toujours les personnes en ayant le moins qui donnent le plus …

Nous avons passé 1h chez lui à discuter et lui avons donc redonné rdv le lendemain à 10h ! C’est ainsi qu’il nous a emmené visiter Gurusina et Tololela . Sans lui la visite aurait été complètement différente. Il nous a appris plein de choses mais surtout nous avons pu échanger avec les locaux, boire un thé chez l’habitant, partager des moments de complicité en prenant des photos, avoir leurs histoires traduites en direct …

 

Avec Viian chez l'habitant

Avec Viaan chez l’habitant

Nous avons également emprunté des chemins d’accès différents de ceux pris par les “touristes”, eu accès à des points de vue insoupçonnés … Nous n’avons pas du tout regretté ! Le temps étant vraiment lourd  et nous avons décidé de retourner aux sources d’eaux chaudes où nous nous étions rencontré la veille pour nous « rafraichir », c’est Viian qui nous a montré la petite cabane où manger (et où nous nous sommes régalés pour 3 fois rien!)

L’après midi nous n’avons vraiment pas eu de chance : Nous avions décidé d’aller à Bajawa pour retirer de l’argent (l’hôtel n’accepte que le cash) et en profiter pour aller voir une cascade non loin de là . Manque de chance pour nous, nous nous sommes pris un clou et avons crevé instantanément sur la route. Nous avons passé 1 bonne heure chez un garagiste adorable. Au moment de reprendre la route il s’est mis à pleuvoir des trombes d’eau. Nous avons donc été bloqués une bonne demi heure et avons eu le droit a un fin crachin jusqu’à notre retour. Etant en fin de journée nous avons décidé d’abandonner la cascade et de n’aller à Bajawa  que le temps de retirer de l’argent afin de ne pas rentrer dans le noir (et encore moins malades) .

A Bajawa ville il y avait là un marché et nous avons décidé d’acheter une paire de baskets neuves à Viian dont les converses portées commençaient à percer … Le pauvre était encore tout perturbé de notre crevaison (Ne nous voyant plus dans son rétro après notre crevaison il a vraiment cru qu’il nous était arrivé quelque chose de grave et est arrivé tout tremblotant à notre rencontre …. Ce que la pluie n’a pas arrangé). L’étincelle dans ses yeux lorsqu’on lui a dit de choisir une paire n’avait pas de prix je vous l’assure … Il est donc reparti fier comme un coq avec une paire de basket imitation des dernières Nike trouvées sur le marché. Le soir même tout Bajawa était au courant ! (On l’a su car nous avons rencontré un de ses amis à Labuan Bajo  4 jours plus tard (8h de route entre les 2 villes) qui nous a montré les sms reçus avec les photos des dites chaussures en prime 🙂 ) .

Viian n’avait fixé aucun prix pour son rôle de guide mais ayant vu son niveau de vie, son implication dans ses études, sa volonté de percer et de s’en sortir ainsi que sa gentillesse nous avons décidé de lui laisser 300 000 IDR (18€) en plus de la paire de basket que nous avions payé 16€ . Nous avons fait le bonheur d’un jeune qui fait tout pour s’en sortir et lui a fait notre bonheur le temps d’une journée en nous faisant vivre différemment les environs de Bajawa et la visite des villages !

Au retour de notre journée avec Viian

Au retour de notre journée avec Viian

Si jamais vous souhaitez contacter Viian pour qu’il vous serve de guide à vous aussi il a Whatsapp et m’a dit de ne surtout pas hésiter à vous partager son numéro : +62 822 6635 5379 :  Vous pouvez donc le contacter comme cela en lui disant que vous venez de la part de Camille ! S’il n’est pas disponible l’hôtel propose aussi ses services pour les visites des environs. Johnny le manager s’en charge et il est également au top ! Mais ma recommandation est de prendre quelqu’un au moins pour la visite des villages ! Cela apporte un plus indéniable à l’expérience (à faire en scooter si possible pour vous!)

MON AVIS

J’ai vraiment adoré Bajawa. Cet endroit a été l’un de mes coups de cœur de ce voyage ! Après je sais que j’ai une addiction réelle à la nature, aux montagnes et au vert en règle générale … Mettez moi des arbres bien verts, des fleurs, des montagnes, une vue lointaine sur la mer, un volcan et un ciel bleu et je serai aux anges … Surtout en découvrant la région agrippée au dos de mon homme sur un scooter me permettant de profiter des paysages et de la population locale qui est d’une gentillesse INFINIE.

La photo parle d’elle même 🙂

Pour être honnête 2 nuits suffisent si vous êtes pressés par le temps. A refaire mon voyage j’enlèverai une nuit à Bajawa (sur les 3) et une nuit à Labuan Bajo (sur les 3 là aussi) pour pouvoir en passer 2 à Riung que j’avais volontairement zappé pour éviter de passer trop de temps sur les routes. Cependant tout le monde m’a parlé de cet endroit et il ne s’agissait que de 4h – 5h en plus aller / retour, ce qui est donc complètement réalisable sur mon circuit de 12 nuits !

Si vous allez à Bajawa vraiment : Oubliez le centre ville de Bajawa qui est NUL et visez le Manulalu qui est incroyable de par sa localisation, son équipe aux petits soins tout comme la nourriture servie ! Je ne regrette en rien mes 3 nuits sur place et reviendrai avec grand plaisir dans cette région magique de Florès qui est parfaite pour les amoureux de la nature et de la conduite à 2 roues ! (Les routes sont archi vides, en bon état et les paysages magnifiques : Un vrai régal!)

Vue depuis le lit extérieur du Manulalu : Le pied !

Vue depuis le lit extérieur du Manulalu : Le pied !

Je vous invite à découvrir les photos de mon passage à Bajawa dans l’album ci-dessous !

Envie de planifier votre séjour à Bajawa?
Contactez-moi pour que je recherche pour vous votre voyage sur-mesure!