Parlons à présent d’Amed ! Nous étions impatients de découvrir cette partie de l’île qui se situe au Nord car cette dernière n’est pas celle privilégiée par les touristes en règle générale.

 

Pourquoi avoir inclus Amed dans notre circuit ?


Pour y découvrir un Bali plus authentique. En effet cette région du Nord a été développée tardivement au niveau de l’aménagement des routes, des canalisations d’eau, de la mise en place de l’électricité… Les habitants font encore énormément par eux-mêmes (récolte du sel, du riz, création artisanale de sarung…) ce qui rend l’endroit plus authentique. (J’entends par là avec moins de touristes et de facilités prévues pour ces derniers.)

Je rêvais également de fouler les plages de sable noir de Bali, phénomène naturel provoqué par les volcans du nord qui encadrent Amed. Mais la raison principale de notre venue est également celle qui amène 90% des gens à Amed : la plongée.

Cette région de Bali est en effet très réputée pour ses sites de plongée en bouteille. Vous y trouverez de nombreuses épaves de bateaux, dont celle d’un bateau de l’armée Américaine : le Liberty, se trouvant à quelques mètres seulement de la plage et qui est l’un des spots de plongée les plus courus de l’île Balinaise.

 

Que dire d’Amed ?


C’est simple ! Pour nous 2, cet endroit aura été notre préféré du voyage ! Nous avons adoré cette partie de l’île verte et fleurie, entourée de rizières, de volcans et de plages de sable noir. Les visites que j’ai pu faire étaient complètement différentes des temples vus jusqu’alors. Nous avons adoré le côté paisible de ce village de pêcheurs qui s’étend sur des kilomètres, y avons trouvé d’excellents restaurants, une sécurité certaine pour conduire les scooters (rien à voir avec Seminyak ou le centre d’Ubud par exemple) mais surtout, nous avons été emballés par notre Open Water passé avec le centre Euro Dive d’Amed.

Notre logement chez « Marina Villa » et la manière dont nous y avons été accueillis pendant 4 jours y aura également été pour beaucoup !

N’hésitez pas à découvrir les photos d’Amed en bas de page !

 

Transports

Nous sommes passés par un chauffeur recommandé par Marina (la propriétaire de notre hôtel à Amed). Ce dernier était de la région d’Ubud et est donc venu nous chercher assez tôt à notre villa. Le fait qu’il connaissait notre hébergement à Amed nous a fait gagner du temps, ce qui était parfait car nous commencions notre open water le matin même !

Le trajet nous aura coûté 450 000 IDR + 100 000 IDR de pourboire, soit un total de 550 000 (38€) . Nous nous étions renseignés dans le centre de Ubud et personne ne voulait nous y conduire pour moins de 600 000 IDR (hors pourboire !). Le fait de passer par Marina ou Ketut directement vous assure donc un meilleur tarif !

Pour organiser vos transferts vers et depuis Amed vous pouvez contacter Marina qui vous mettra en lien direct avec ses chauffeurs, que vous vous rendiez ou non à son hôtel elle fera la mise en relation sans aucun soucis. Voici son adresse email : marinap@hotmail.ch

La route s’est très bien passée, notre conducteur avait une conduite très prudente. Je vous recommande donc sans hésiter ce dernier ! Une fois arrivés à Amed, vous pourrez louer partout des scooters pour 50 000 IDR la journée (moins de 4€). Marina Villa vous en propose en très bon état avec casques !

Hébergement

J’ai passé énormément de temps à sélectionner la totalité de mes hébergements que je voulais destinés aux jeunes mariées en honeymoon. Le point central de mes recherches était surtout celui du charme, de la détente, du rêve et bien évidemment la situation géographique.

Je me suis arrêtée sur Villa Marina qui jouissait d’un 5/5 sur Airbnb et sur Trip Advisor ! J’étais donc sure de moi dés le départ… Ce qui m’a plu avant tout : le fait qu’il n’y ait que 3 villas : 2 petites (pour des couples) qui bordent la piscine et une grande en penthouse pour 7 personnes (famille) qui domine l’endroit.

Pour nous, cet hôtel a été parfait car nous étions avec un couple d’amis pour ces 4 jours sur place. Nous avions chacun notre intimité et à 2 hébergements sur 3…on peut dire que l’hôtel était pour nous ! Marina est une hôte formidable.

Dès notre premier contact, elle s’est pliée en 4 pour nous assurer les meilleurs prix de chauffeurs, nous donner des recommandations de choses à voir/faire dans les alentours ainsi que nous aider dans la logistique de notre voyage. (Nous devions assurer notre arrivée tôt le matin depuis Ubud pour pouvoir commencer à l’heure notre Open Water et souhaitions également organiser notre départ d’Amed vers les Gilis).

Elle nous a eu les meilleurs prix à chaque fois ! Nous avons fait de bonnes économies en passant par son staff, ce qui est une chose incroyablement appréciable ! En effet, habituellement les hôtels cherchent à se faire du bénéfice sur les services rendus à côté… Et bien pas chez Marina Villa ! (Vous pourrez laisser un pourboire à la fin, ce qui sera encore plus apprécié qu’un prix gonflé 🙂)

 

Amed

 

Ce que j’ai appris en arrivant sur place et qui m’a beaucoup touché, c’est que Marina a créé une fondation il y a des années de cela pour aider les enfants d’Amed à se faire scolariser. Via des fonds qu’elle arrive à trouver en Europe, elle trouve des « parrains » à des enfants de la région qui suivent alors leur évolution au niveau de leur scolarité. Grâce à elle, de nombreux enfants ont pu aller à l’école, être diplômés et obtenir de bons postes à Bali

Concernant la villa : il s’agit d’une « grosse suite » plutôt que d’une villa car il n’y a pas de cuisine. En entrant, vous vous retrouvez dans une très grande chambre avec un lit à baldaquin comme jamais nous n’en avions vu avant (la hauteur sous plafond va vous scotcher !). La structure est en effet énoooorme ! Le sol est en bois fraîchement ciré avant chaque arrivée, ce qui donne une odeur très plaisante et qui me rappelle des souvenirs de jeunesse…

La chambre donne sur la terrasse qui surplombe la piscine, et depuis le lit vous avez une vue dessus ainsi que sur la mer en second plan. Derrière le lit, vous avez une partie dressing et sur le côté du lit un bureau avec un mini frigo. A l’arrière de la pièce principale, vous avez une superbe salle de bain équipée d’une baignoire qui vous en mettra plein la vue, et d’une douche ouverte… Le tout est aménagé avec goût et tout est d’une propreté extrême. Tous les jours le ménage était fait comme si nous venions d’arriver dans la chambre.

 

Marina Villa Amed

 

Le petit-déjeuner est inclus. Vous devez choisir la veille ce que vous souhaitez manger le matin. Le choix est large (plat indonésiens, toasts, œufs, fruits, jus, pancakes…) et si vous voulez plusieurs choix ou encore des quantités plus importantes, le personnel vous le fera avec un grand plaisir et sans chercher à vous facturer quoi que ce soit en plus (encore un point qui fait la différence) !

Ce qui a fait de notre séjour l’un des meilleurs : la literie incroyable, le cadre magnifique, l’entretien du site et des parties communes, le jardin fleuri, la propreté mais surtout la gentillesse du personnel qui se plie en 4 pour vous faire plaisir et rendre votre séjour merveilleux. Vous savez que vous obtiendrez d’eux les meilleurs prix sur tout, ce qui est très agréable en vacances ! (Négocier n’est pas la partie la plus sympathique d’un voyage à Bali…) Nous avons également apprécié les fleurs sur notre lit à l’arrivée, une petite attention qui fait toute la différence !

 

Marina Villas Amed

 

Pour vous donner un vrai aperçu de cette pépite, voici le lien : Marina Villa

Pour cette incroyable villa, sachez que vous pouvez bénéficier d’une réduction de 20 € environ (selon le cours du dollar) en vous créant un compte via mon lien de parrainage Airbnb que voici : Lien Parrainage

 

Edit Célia :

Pour notre séjour de 2 nuits à Amed, nous avons logé dans l’hôtel qui a mon avis est le plus luxueux de la ville : The Griya Villas and Spa. A chaque fois que l’on disait où on logeait à quelqu’un qui nous le demandait, la personne nous répondait avec des yeux ébahis : « Ah, The Griya ! ». Autant dire que l’hôtel a sa réputation… Et qu’elle n’est pas volée !

Ce superbe resort est constitué de 14 villas privées, chacune disposant de sa piscine à débordement avec vue sur la mer. Il y a aussi une piscine collective située juste à côté de la terrasse du restaurant où nous prenions nos petits-déjeuners.

Cet hôtel luxueux dispose aussi d’un spa, d’un rooftop bar où de nombreux évènements sont organisés, et d’une salle de sport. Un cadre à couper le souffle !

J’ai franchement été subjuguée par notre suite qui était absolument parfaite, avec une chambre et sa salle de bain en extérieur attenante, et dans le jardin tout proche de la piscine, un salon ainsi qu’une cuisine d’extérieur décorés avec goût. 

Un vrai paradis sur terre !

 

Côté restauration, le petit-déjeuner compris est très copieux et vraiment très bon. On peut choisir deux plats sur la carte parmi une longue sélection. Je vous conseille le porridge à la banane, le muesli avec du yaourt, les oeufs bénédicte ou encore le bagel au saumon et cream cheese. Miam !

The Griya Villas and Spa a une note de 4,5/5 sur Trip Advisor et vous pouvez le découvrir ici. Pour le réserver au meilleur tarif, je vous conseille de passer par Booking.

Restaurants

Avec un coût de la vie moins cher on peut bien évidemment se faire plaisir niveau restaurants sur place, chose que nous avons faite ! Nous avons eu la chance de ne tomber que sur d’excellentes adresses une fois de plus !

 

Concernant nos restos coups de cœur à Amed :

Restaurant The Grill, qui m’avait été recommandé par une cliente qui s’est rendue à Bali grâce à mon service « Camille cherche pour vous ». Il s’agit d’un restaurant de grillades et nous avons pris les ribs marinés qui nous avaient été chaudement conseillés. La qualité était au rendez vous (tout comme la quantité !) et nous nous sommes régalés. Le restaurant propose un large choix à la carte et tout semble très bon. Le cadre y est très sympa et les prix loin d’être abusifs vu la quantité / qualité : 120 000 IDR pour l’énorme côte de ribs marinée avec frites ( soit 8 € environ). Cet endroit mérite sa note de 4.5/5 sur Trip Advisor.

Découvrir le restaurant The grill sur Trip Advisor

 

Le Warung Enak Ce warung vaut lui aussi le coup ! Vous aurez bien évidemment des plats indonésiens mais me concernant, j’y suis allée pour 2 choses : la pizza au feu de bois et la glace à la noix de coco faite maison qui est réputée dans tout Amed ! La pizza était vraiment bonne (surtout après 1 semaine à manger Indonésien 😉) et la glace une vraie tuerie (sa réputation est loin d’être volée). Pour les prix : plat + dessert et boisson nous sont revenus à 150 000 IDR chacun (10 € environ). Ce Warung récolte la note de 4.5/5 sur Trip Advisor. 

Découvrir le Warung Melting Wok sur Trip Advisor

 

Le Galanga Découvert le dernier soir, ce restaurant a été un vrai COUP DE CŒUR niveau culinaire pour nous tous ! C’est un restaurant fusion Français-Balinais et les plats étaient tout simplement INCROYABLES ! En plus de cela il se trouvait à 100 mètres de Marina Villa ! Si nous l’avions découvert avant nous y serions retournés, c’est certain ! J’ai pris un plat fantastique qui était du Baracuda avec une sauce coco-curry-citronnelle …. Juste une tuerie ! Les desserts eux aussi valaient le coup : moelleux au chocolat + glace coco maison et la découverte d’un nouveau dessert : le banofee ; biscuit concassé, lait concentré, purée de banane. Excellent ! Vraiment, je pense retourner à Amed pour pouvoir me délecter à nouveau de ces saveurs ! D’ailleurs mon avis rejoint l’opinion générale puisque la note attribuée au Galanga par Trip Advisor est de 5/5 !

Edit Célia :  Tout comme Camille, c’est mon coup de coeur sur Amed ! Elle me l’avait conseillé, et je n’ai pas pu résister. Ce restaurant de fusion française et balinaise est parfait aussi bien sur la nourriture, que sur le cadre ou l’accueil de ses employés. Nous y avons passé une super soirée et avons mangé comme des goulus ! Je vous conseille en entrée les perkedel (beignets frits de poisson et de purée de maïs) à tomber par terre. Leurs cocktails sont aussi très bons. En plat, nous avons testé le Ikan à la Galanga (curry de poisson avec riz à la coco) ainsi que le tartare de poisson accompagné de frites de patate douce, tous deux très bons. Ne faites surtout pas l’impasse sur les desserts. Comme le disait Camille : ils sont divins ! Nous avons aussi craqué pour le fondant au chocolat accompagné de sa glace coco maison, ainsi que pour le banoffee. Pour 2 cocktails, 2 entrées, 2 plats (+ 1 supplément de riz, mon chéri étant aussi gourmand que moi) et 2 desserts, nous nous en sommes sortis pour  360 000 IDR, soit 25 €. C’est carrément donné !

Découvrir le Galanga sur Trip Advisor

 

Warung Wayan  Ce Warung se trouve à 50 mètres du centre de plongée Euro Dive et les instructeurs nous l’ont conseillé dès le premier jour. Vous y trouerez de la cuisine indonésienne savoureuse à bas prix, avec un service rapide. Les croquettes de poisson coco sont excellentes ! Plat + boisson : Compter 100 000 IDR par personne (moins de 7 €). Trip Advisor attribue la note de 4,5/5 à cet établissement.

Découvrir Le Warung Wayan sur Trip Advisor

 

Edit Célia : 

Sunshine Bungalows & Restaurant Nous n’avons bu qu’un verre dans cet endroit mais je suis absolument obligée de vous en parler. L’hôtel situé en bord de plage semble vraiment top, et nous pourrions tout à fait y réserver quelques nuits lors d’un prochain voyage ! En plus d’un service impeccable avec des personnes aux petits soins, c’est grâce au gérant de cet hôtel-restaurant que nous avons pu trouver notre bateau pour rejoindre Gili Air. En effet, depuis que le Mont Agung est en alerte éruption et que le nombre de touristes chute de façon vertigineuse, plus aucun bateau ne circulait, faute de passagers à bord, ce que nous avons découvert à notre arrivée seulement. Dépités de devoir revoir nos plans et de perdre du temps sur nos vacances, nous avons été informés du fait qu’il n’y avait qu’un seul bateau qui partait d’Amed pile le jour où nous souhaitions rejoindre Gili Air. Sans notre passage dans cet endroit, nous ne l’aurions jamais su !

Découvrir Sunshine Bungalows sur Trip Advisor

 

Restaurant de Marina Villas Un superbe restaurant de nourriture locale au sein d’un hôtel composé de plusieurs villas dont Camille vous parle plus haut. De très bon plats et un personnel aux petits soins. Nous avons goûté les brochettes de poisson ainsi que le poisson cuit dans une feuille de bananier. Les deux étaient vraiment délicieux. Les plats sont un peu chers pour Bali, mais le dessert (choix unique de banane braisée à la coco très bonne), est inclus à partir du moment où l’on prend un plat, ce qui a été une bonne surprise en fin de repas. Avec 2 entrées, 2 plats, 2 desserts et 2 boissons, nous nous en sommes tirés pour environ 200 000 IDR, ce qui valait vraiment le coup !

 

Warung Osin Un warung familial comme on les aime avec un accueil très chaleureux et d’excellents curries au tempé (tofu qui comporte encore ses graines), lait de coco et ananas. Nous en avons eu pour 115 000 IDR, soit 9,64 € pour 2 jus frais, 1 bouteille d’eau et 2 plats. Warung Osin a une superbe note de 5/5 sur Trip Advisor !

Découvrir Warung Osin sur Trip Advisor

 

Pour les restaurants vous l’aurez donc compris : vous avez masse de choix sur place pour vous régaler !

A voir / Faire

Des choses à voir et faire autour de Amed…ce n’est pas ce qui manque ! J’avais eu de nombreux échos comme quoi ce coin de Bali était « mort» pour les personnes ne pratiquant pas la plongée. Je peux vous confirmer que cela n’est pas le cas !

 

Plan numéro 1 : La plongée à Amed avec EURO DIVE

 

Si vous avez toujours hésité à passer votre open water (PADI) comme cela était le cas nous concernant alors… FONCEZ A AMED ! Comme évoqué plus haut, c’est en effet l’un des spots les plus réputés de Bali pour sa diversité de faune / flore marine, mais surtout pour ses épaves échouées en bord de plage qui deviennent alors le paradis de centaines de plongeurs… A la base, nous avions prévu de le passer à Trawangan ! Grand bien nous a pris d’écouter les conseils d’un plongeur chevronné habitué de l’Indonésie !

En plus d’avoir détesté Trawangan (article à venir), les clubs de plongée sont clairement des usines à touristes avec une ambiance surfaite et pas toujours au top niveau sécurité ! Les fonds marins peuvent être jolis par endroits mais sont constitués pour la plupart de coraux morts que la faune se met à déserter… En suivant ces conseils donnés, je me suis donc mise à rechercher un centre de plongée français à Amed

En tapant sur Trip Advisor, on se rend compte que beaucoup d’entre eux sont notés 5/5. J’ai donc pris contact avec 2/3 d’entre eux et celui qui a fini par me séduire était celui ayant le plus de commentaires clients ! C’est ainsi que je suis entrée en contact avec Julia.

 

Amed

 

Pourquoi avoir choisi Euro Dive ?

 

En plus d’être les seuls avec autant de commentaires clients, ce sont les seuls à m’avoir proposé 10% de réduction en réservant en avance avec eux. Et cela fait la différence ! J’aime faire affaire avec des gens qui ont le sens du commerce ! (Pas de paiement à faire, juste leur confirmer votre date d’arrivée !) Notre open water nous est donc revenu à moins de 260 € chacun. (En France, il faut compter entre 300 et 400 €)

Le contact s’est fait par mail avec Antoine et Julia (couple d’instructeurs français) avec qui nous avons organisé notre arrivée et l’organisation de nos 3 journées avec eux). Le centre vient vous chercher en mini bus tous les matins et vient vous ramener à la fin de votre journée.

Nous n’étions que 2 avec Julia qui a été au top en tant qu’instructrice ! Hyper patiente, très pédagogue et d’une naturel simple, nous avons adoré passer du temps auprès d’elle durant notre formation. Nous avons d’ailleurs sympathisé dés notre arrivée avec l’équipe avec qui nous restions après les cours pour boire quelques bières : Un souvenir mémorable pour nous tous !

Je ne peux donc que vous conseiller d’entre en contact avec eux si vous avez envie de plonger, de suivre une formation ou juste d’aller faire du snorkelling en étant encadrés !

Voici leur email : eurodivebali@gmail.com Dites-leur que vous venez de la part de Voyagez Futé, cela leur fera plaisir (tout comme moi 😉). Je vous invite également à vous rendre sur leur page Trip Advisor si vous avez encore besoin de quelques arguments pour être convaincus 🙂 : Euro Dive sur Trip Advisor.

 

Plan numéro 2 : Découvrir les alentours d’Amed

 

J’avais entendu dire qu’il n’y avait pas grand-chose à faire autour d’Amed… Faux, faux et faux ! Il y a une journée où je me suis retrouvée seule pour partir à la découverte des environs. J’ai donc organisé avec le staff de Marina Villa ma petite virée avec leur chauffeur attitré : Gede !

Pour organiser ce tour ou faire appel à Gede en tant que chauffeur, il vous faut passer par Marina donct voici le mail : marinap@hotmail.ch

Le prix payé a été de 450 000 IDR + 100 000 de pourboire soit 550 000 IDR au total (38 €). Gede est une perle ! Contrairement aux Indonésiens, il est très grand, ce qui est impressionnant lorsqu’on le voit la première fois ! J’avais l’impression d’avoir un garde du corps à mes côtés 🙂. Gede a éduqué seul les enfants de sa sœur à la mort de cette dernière et il en ressort une gentillesse et douceur extrême. Il m’a accompagné sur tous les lieux que je désirais voir en me laissant le temps que je souhaitais à chaque fois.

Lorsque je revenais à la voiture il m’expliquait quelques anecdotes et une partie de l’histoire de son pays / des monuments visités. La région derrière Amed est magnifique : volcans, rizières… Tout est vert et fleuri ! Les temples, palaces et parcs sont merveilleusement entretenus. J’ai cette vision de ciel bleu, d’herbe bien verte, de bougainvilliers d’un rose éclatant, de frangipaniers aux couleurs dorées…

Concernant le tour réalisé : Nous sommes partis de Marina Villa et sommes passés voir la récolte de sel artisanal en bord de mer à AmedGede m’a donné quelques explications sur cette tradition locale amenée à disparaître prochainement :

 

Récolte de sel à Amed

 

Nous nous sommes ensuite arrêtés dans les rizières à la sortie d’Amed (qui sont en terrasse !) où j’ai pu prendre de nombreux clichés de balinais en pleine récolte. Le temps pendant nos vacances à Bali étant superbe, le rendu des photos avec les couleurs très contrastées du nord sont superbes…

 

Rizière Amed

 

Sur les recommandations de Julia (du club de plongée), je me suis rendue en premier lieu au temple de Pura Lempuyang. Pura Lempuyang est un temple qui se démarque de tous par son âge ancien (l’un des plus vieux de Bali !) mais surtout pour sa vue qui donne directement sur le Mont Agung. La vue en impose vraiment ! J’y suis allée vers 9h30 le matin et il n’y avait personne… La personne en charge de récupérer « les dons » (pour accéder au temple) était absolument scotchante !

C’était un monsieur d’une cinquantaine d’années qui a appris le français uniquement par le biais des touristes qui se rendent au temple et qui s’arrêtent un moment pour échanger avec lui. Il était bluffant !

J’ai même eu le droit à un « haha tu sais petit à petit l’oiseau fait son nid » lorsque je lui ai demandé d’où il tenait son vocabulaire français ! Si vous y passez : vraiment prenez un moment de votre temps pour discuter avec lui, c’est une personne charmante qui ne souhaite que donner aux autres et en apprendre toujours plus…

 

Pura Lempuyang

 

Pour accéder au temple, il faut vous munir d’un sarung (le paréo). Si vous n’en avez pas, vous pourrez en louer sur place. Le temple en lui-même est beau mais c’est le cadre qui fait tout. Il faut savoir que ce site religieux est en fait constitué de 5 temples. La procession jusqu’au 5ème temple se fait au bout de 1700 marches : autant dire qu’il faut en vouloir 😉. Personnellement on m’avait conseillé de ne faire que le premier qui est le plus beau, ce que j’ai donc fait.

Franchement je me suis régalée ! Ne pas y aller serait une erreur car l’ambiance qui y règne est mystique et les habitants des plus sympathiques ! De plus, le site est méconnu des touristes ce qui donne l’impression d’être seule au monde.

Découvrir Pura Lempuyang sur Trip Advisor

 

Après ma visite bluffante du temple Pura Lempuyang nous sommes partis à Tirta Gangga. La surprise a été totale pour moi qui pensais me rendre dans un temple. En fait pas du tout ! Il s’agit d’un superbe parc aquatique ! Rien de religieux ici, vous pouvez donc laisser votre sarung dans votre sac ! Le parc se compose de jardins bien verts et coupés de près, d’arbres fleuris à profusion, de bassins plein de poissons, de statues, ponts et fontaines…

Le must : un bassin avec une promenade aquatique et un autre où vous pouvez vous baigner ! (Non inclus dans le prix d’entrée.) Le cadre est vraiment splendide et les jardins entretenus à merveille. Tout est explosion de couleurs et de senteurs ! Cela change complètement de tout ce que vous aurez pu voir à Bali jusqu’à présent, cet endroit est pour moi un immanquable également !

Découvrir Tirta Gangga sur Trip Advisor

 

Tirta Gangga

 

J’ai donc rejoint Gede pour le 3ème endroit que je ne voulais pas manquer : le Ujung Water Palace. Une fois de plus j’ai été scotchée… Après 10 jours passés à Bali, je n’avais encore jamais vu d’endroit comme celui-ci ! Ici il ne s’agissait ni d’un temple ni d’un parc mais d’un palace sur l’eau construit par le roi de Bali pour y recevoir des personnes importantes et ses invités privilégiés !

En arrivant, j’ai eu l’impression de me retrouver en Andalousie (que j’adore !). L’architecture n’a rien à voir avec celle des temples Balinais, tout y était fin, raffiné et avec un vrai sens du détail. Pas de grosses pierres ici mais seulement des sculptures fines…

 

Ujung water palace

 

Le palace est donc construit sur l’eau comme son nom l’indique. Vous trouverez tout autour de superbes jardins une fois encore… Du vert, du rose, des bougainvilliers, des frangipaniers… Vous pouvez également accéder à une vue spectaculaire qui surplombe entièrement le site après l’effort d’avoir gravi quelques marches.

Vous y verrez le palace, les bassins, les jardins mais surtout la mer qui est adjacente à tout cela, chose dont on ne se rend pas vraiment compte en étant piéton. La balade était d’un calme extrême (j’ai du croiser une dizaine de touristes en tout et pour tout sur mon heure passée sur place…). J’ai apprécié ce nouvel aspect historique, architectural et naturel de Bali. Je ne peux que vous conseiller de vous y rendre là encore !

Découvrir Ujung Water Palace sur Trip Advisor

 

Pour finir cette superbe matinée, Gede m’a proposé de rejoindre Amed par la route longeant la côte (ce qui n’était pas pour me déplaire !) afin de découvrir toujours plus de nouveaux paysages. Nous avons traversé de nombreux villages où avaient lieu presque chaque fois des mariages. (Il y a en effet des jours prédéfinis dans le calendrier balinais pour célébrer son union).

Concernant la route longeant la côte : c’était très joli bien évidemment, mais la saison étant sèche, les paysages n’étaient pas des plus bluffants. Toutes les montagnes étaient marrons couleur terre. Plus rien n’y pousse à ce moment de l’année (octobre) et les balinais attendent impatiemment les pluies de novembre, décembre et janvier pour voir reprendre leur cultures et voir le vert apparaître de nouveau dans leur paysage. J’aimerais pouvoir y revenir à cette période car le contraste avec les plages de sable noir doit être grandiose !

 

En cours de route, nouvelle surprise : Gede me demande si cela m’intéresserait de visiter une fabrique artisanale de sarung. Il m’explique que certaines familles n’ont pas assez d’argent pour envoyer leurs enfants à l’école et que ce sont ces petites mains qui tissent les sarung pour aider leurs parents à subvenir aux besoins financiers de la famille…

Il m’explique qu’ils créent eux même le coton, les colorants et que le tissage est 100% artisanal ! Ravie de cette initiative de sa part, c’est avec grand plaisir que j’ai accepté ! Je n’ai pas été déçue ! A notre arrivée 3 jeune filles sont en train d’avancer sur leur œuvre. Le tissage se fait fil par fil et les rangs sont serrés par un gros bout de bois.

 

Tissage de Sarung

 

On me propose de passer à l’arrière pour me montrer la manière dont les fils de coton sont créés puis teintés. Je me retrouve alors dans l’arrière-cour avec une installation ultra sommaire : des pieds de cotons sur la gauche, un abri où sèchent les fils de coton teintés et à côté des sortes de grosses poubelles où se trouvent les mélanges des colorants. Pour faire le rouge, ils concassent des racines, pour le jaune des écorces de bois, pour le bleu des plantes sauvages… Certaines couleurs ont besoin de plusieurs bains différents pour fermenter. L’intensité de la couleur peut elle aussi varier selon les matières premières.

 

Colorants naturels

 

C’était incroyable de voir comment ces sarung artisanaux sont créés de toute pièce avec de petits moyens. J’ai pu échanger avec la personne en charge des colorations, avec la jeune fille qui s’occupe des tisseuses… Je suis allée dans leur magasin mais n’avais pas du tout le cœur à négocier des produits ayant pris autant de temps et de difficulté a être créés. Les prix annoncés étant vraiment chers pour Bali. Je leur ai laissé un don.

Je n’avais jamais vu cette expression sur un visage : l’impression d’être le Père Noel. Elles se sont toutes regardées en se retenant de sauter dans tous les sens, chose qu’elles ont du faire après mon départ. J’avais laissé l’équivalent de 6.50 € (100 000 IDR), ce qui a notre niveau n’est pas grand-chose mais qui représente vraiment pas mal pour eux…

 

Sarung artisanaux

 

Nous sommes ensuite rentrés à Marina Villa où j’ai pu profiter de la superbe piscine en attendant le retour de mes compères. Je ne peux que vous conseiller de réaliser ce tour qui prend 4h environ et qui envoie vraiment du lourd en terme de paysage, d’architecture et de culture

Mon avis

Amed reste l’un de nos endroits favoris de ce voyage à Bali ! Pour l’apprécier à sa juste valeur, je pense qu’il faut apprécier plonger un minimum (ne serait-ce qu’une après-midi de snorkelling le long des plages). Cet endroit de Bali est selon moi l’un des plus authentiques. Il n’y a pas de centre touristique mais un village étendu sur des kilomètres le long de la mer. Vous pouvez donc très facilement vous retrouver « seuls » sans une horde de scooter, de marchands ambulants, de touristes, de taxi drivers cherchant à vous vendre leurs services.

Amed c’est du calme avant tout… De notre villa, nous entendions le bruit des vagues et pouvions admirer tous les soirs le reflet de la lune sur la mer calme… Les nuits sont paisibles, la température agréable et les paysages variés. Volcans, plage de sable noir, rizières, temples en haut de point culminant, parcs aquatiques sur des surfaces planes… Vous y trouverez une vraie diversité !

Nous avons adoré avoir notre propre scooter pendant 4 jours et pouvoir ainsi nous déplacer partout comme bon nous semblait sans risquer pour notre sécurité.  Les gens y sont très gentils (comme partout à Bali) et les restaurants y sont tous excellents (ceux testés par nos soins l’étaient tous cas !).

Si vous souhaitez passer votre PADI, je vous recommande l’Euro Dive Centre qui est un centre de plongée international francophone avec des instructeurs au top avec qui nous avons sympathisé et passé une bonne partie de notre temps libre sur place (pas comme sur les Gilis où aucun lien n’a été tissé !). Notre hôtel était vraiment sensationnel : peut-être pas le plus beau de tous, mais l’un des plus confortables et celui où nous nous sommes le plus sentis comme chez nous, c’est certain ! La vue et la piscine sont vraiment gravées dans nos mémoires.

Pour résumer : nous retournerons à Amed un jour, c’est certain !

 

Edit Célia :

J’ai aussi beaucoup aimé Amed. Moi qui ne plonge pas (encore !) et qui ne suis pas rassurée en snorkeling (je ne vais pas très loin !), c’est là que j’ai pu voir les plus jolis poissons, vraiment très proches du bord ! J’ai adoré me balader en scooter le long de la côte, admirer le coucher de soleil sur la plage et découvrir les très bons restaurants et warung présents dans cette ville. Une très bonne expérience qui aurait été parfaite si je ne m’étais pas sentie seule au monde. En effet, à cause du Mont Agung qui est en alerte éruption depuis un moment déjà, la ville est désertée. Cela impacte malheureusement l’économie en faisant fuir les touristes. Quoi qu’il en soit, c’était une expérience extraordinaire. J’espère revenir à Amed un jour !

 

Je vous invite à découvrir les photos de mon passage à Amed dans l’album ci-dessous !

Envie de planifier votre séjour à Amed ?
Contactez-moi pour que j’organise pour vous votre voyage sur-mesure

 

Découvrez les autres lieux à voir à Bali :

Gili Air
Gili Trawangan, Lombok
Nusa Lembongan

Seminyak
Ubud