Un membre de la communauté Voyagez futé, Marine Gré,  m’a contacté à plusieurs reprises pour des échanges de bons plans et je dois dire que le dernier en date m’a complètement séduite !

Elle m’a expliqué qu’elle ne payait plus les parkings d’aéroports grâce au nouveau concept Travelercar . Et comme je ne l’ai pas encore testé c’est elle qui vous en parle dans cet article ! Qui n’a jamais rêvé de parkings d’ aéroports gratuits  ?

 

TRAVELERCAR.COM UNE AFFAIRE QUI ROULE !



Vous en avez peut-être déjà entendu parler ? L’économie de partage fonctionne plutôt bien, notamment dans le domaine du tourisme ! Echanger sa maison, Covoiturer sur blablacar, Louer sa chambre d’amis ou son appart avec Airbnb, Louer sa voiture avec Ouicar ou encore revendre ses billets de train non utilisés, telles sont les nouvelles pratiques des e-touristes !

Un nouvel arrivant surfe sur la vague et vous propose de mettre votre voiture en location contre un parking gratuit à proximité des aéroports (pour l’instant seulement 2 aéroports parisiens, mais le développement sur d’autres villes ne devrait pas tarder). Si comme moi, vous vous dites que les prix des parkings aéroports sont absolument exorbitants et que, comme moi, vous n’avez pas d’autres solutions que de vous y rendre en voiture, alors vous allez adorer ce bon plan !

En quelques lignes, voici comment ça se passe. D’abord on réserve son voyage, en comptant sur les bonnes idées de Camille, et lorsque qu’on connait ses dates et horaires de départ, on se connecte sur le site Travelercar.com.

En cliquant sur « je propose ma voiture », on crée un compte rapidement et on fait une demande de parking gratuit tout en mettant à la location sa propre voiture. On remplit un formulaire, avec si possible, une ou deux photos de la bat mobile ! Quelques instants plus tard la demande est envoyée, et vous recevrez un mail de confirmation sous 48h, sollicitant quelques informations complémentaires sur vos équipements éventuels (GPS, triangle et gilet de sécurité, siège enfant…) et sur l’heure à laquelle vous souhaitez être à l’aéroport.

Une fois toutes ces infos envoyées, la réservation est confirmée et vous recevrez l’adresse du parking sur lequel vous rendre (dans notre cas, il s’agissait de celui d’un hôtel à 5km de CDG). Le jour du départ, rendez-vous sur place pour un petit état des lieux de la voiture, remise des clés et signature du contrat. Ensuite, c’est parti pour les vacances ! Une navette vous conduit à l’aéroport et vous n’aurez plus qu’à vous envoler vers la destination de vos rêves !

Mais un jour ou l’autre, il faut bien rentrer et ce jour-là, une fois les pieds à terre et les bagages récupérés, vous passez un petit coup de fil à l’agence ou à l’hôtel qui héberge votre voiture pour qu’une navette vienne vous chercher. Votre voiture est là et vous attend ! Dans notre cas, elle n’avait pas bougé pendant 10 jours et la remise des clés s’est faite en deux temps trois mouvements, puisqu’il n’y avait rien à signaler.

Si pendant votre voyage, la voiture est louée, vous ferez un nouvel état des lieux avec l’agent Travelercar et recevrez un petit chèque du montant de la commission (indiquée sur le contrat et calculée en fonction du nombre de kilomètres parcourus). En plus de cela, votre voiture vous sera rendue complètement nettoyée!

Mais vous me direz « et s’il arrive un truc à ma voiture ? ». Et bien l’équipe de Travelercar, soucieuse de la satisfaction de ses clients et de la fiabilité du service a négocié pendant plusieurs mois avec des assureurs pour façonner un contrat en béton, répondant à 95% des situations. Toutes les informations sur les assurances sont disponibles sur leur site internet. Bref le risque est minime pour une économie bien réelle ! A vous de voir, mais nous avons tenté le coup, le système est bien rôdé et nous avons pu économiser 200€ ! Travelercar, c’est une affaire qui roule !

 

Marine GRE

Rejoignez ma page Facebook pour ne manquer aucun bons plans !